A lire ailleurs du 12/03/2012 au 19/03/2012

Revue de web le 19/03/12 | Aucun commentaire | 452 lectures | Impression

. Nos pas sont-ils plus rapides ? – New Scientist
Selon une étude – http://www.richardwiseman.com/quirkology/latest2.html – du psychologue Richard Wiseman – http://richardwiseman.wordpress.com -, notre vitesse de déplacement a pied a augmenté de 10 % ces 10 dernières années. Mais surtout, nous ne marchons pas partout dans le monde à la même vitesse !

. Nourrir la planète sans agriculture ni élevage | Slate
Et si la production de nutriments était la solution pour nourrir la planète ?

. Comment attraper des criminels avec des données – The Atlantic
A Memphis, la police teste une méthodologie fondée sur les données pour tenter de prévenir et réduire la criminalité. Mais le premier effet du programme, plus que de diminuer la criminalité, a été d’accélérer la résolution des enquêtes et d’augmenter le taux d’élucidation. Comment : en connectant le plus grand nombre de données ensemble provenant de bases de données de criminels.

. Où est le marché de l’open data ? – données ouvertes
Simon Chignard, auteur de “L’open Data : innover avec l’ouverture des données publiques” chez FYP éditions, explique qu’il faut repenser les critères de succès des démarches open data, qui doivent plutôt être centrées sur l’utilité perçue par les utilisateurs finaux, que sur les revenus, qui demeurent assez faibles. Les bénéfices ne sont pas là où on les attendait : ils sont plus indirects que directs. L’économie de l’ouverture des données publiques se situe plus hors-marché que dans le marché.

. Surveillance “profonde” sur Internet -Le Monde diplomatique
Le Parlement européen a passé une résolution destinée à proscrire la vente à l’étranger de systèmes de surveillance, s’ils sont utilisés pour contrevenir aux principes démocratiques. Mais la fourniture des produits d’écoute reste mal encadrée et les logiciels de ce genre “ne sont pas considérés stricto sensu comme des armes”.

. Pourquoi les sites hyperlocaux bataillent à attirer de l’audience et générer des revenus – Poynter
Intéressant compte rendu d’une conférence du SXSW autour de l’insuccès des sites hyperlocaux américains, qui montre que sur les 4100 sites d’info local recensé aux US, seulement 1400 sont actifs et tenus par des blogueurs isolés. Ce qu’il manque à leur essor, tient pour beaucoup du capital, estime Lisa Williams de Placeblogger. Sans investissement dans les sites d’information locaux, ceux-ci ne décolleront pas !

. L’œil était dans la bombe et regardait quelqu’un – Metaxu – Le blog de Philippe Quéau
Philippe Quéau revient sur le formidable article de Newsweek : “A l’intérieur de la machine à tuer” -http://www.thedailybeast.com/newsweek/2011/02/13/inside-the-killing-machine.print.html – qui s’intéressait au fonctionnement des drônes de l’armée américaine. Et explique comment l’armée américaine est passée d’une politique des interrogatoires musclés (jusqu’au scandale Guantanamo) à l’abattage des opposants distants, qui ôte toute possibilité de reddition à celui qui est visé. Le nombres de frappes autorisées par drône est passé de 42 à l’époque de Bush à 180 sous Obama. “La logique mortifère des raisons d’état n’a aucune raison de s’arrêter d’elle-même”.

. Internet : faire respecter sa vie privée… et surtout sa vie intime – Rue89
La collecte des données personnelles nous conduit vers la mise en place d’outils de gestion des populations, estiment Antoine Chopin et Maxime Arandel pour Rue89. Face à ce profilage permanent, nous sommes souvent, en tant qu’utilisateurs, peu armés. Nous estimons que nos données sont peu sensibles – tant qu’elles ne sont pas utilisées contre nous. Nous estimons que cela ne nous concerne peu, puisque nous n’avons pas de comportement vraiment répréhensible – au risque que nous prenions mal la mesure de la censure de nos comportements sous l’effet de la montée des morales collectives. Mais une fois ces deux constats faits (et ce n’est pas la première fois), les deux auteurs, comme les autres, peinent à aller plus loin. A croire que c’est seulement en touchant les limites de ces fichiers que nos sociétés seront peut-être capables de réagir !

. Des patrons apprentis-sorciers ? – La Vie des idées
L’histoire des entreprises considère le développement de chemins de fer américains comme un épisode de la modernisation de l’économie américaine. Faux, dit l’historien Richard White : l’approximation, la contingence, l’incompétence ont joué un rôle beaucoup plus décisif. Plutôt que de nous raconter une interprétation téléologique de la modernité, Richard White montre que l’histoire n’est pas une marche triomphale vers le progrès, ni le fruit de mécanismes implacables.

. Les données publiques signifient que le Royaume Uni est ouvert aux affaires | Cabinet Office
Francis Maude, porte parole du gouvernement britannique, a annoncé, à l’occasion d’une manifestation pour célébrer le lancement de Digital Birmingham – http://civicdashboard.org.uk -, que la réutilisation des données publiques avait pour but d’améliorer les services publics et développer des produits innovants.

. Du CMS aux DMS, D comme Data – Open Knowledge Foundation Blog
Allons-nous demain passer des Content Management Systems aux Data Management Systems ?

. Sommes-nous en train de tuer l’Internet ? – Framablog
“A chaque fois qu’on installe une application, cela déplace le partage vers des silos privés, comme Facebook”, explique Tristan Louis. En tant qu’usagers, nous n’avons pas vu ce changement qui s’est fait petit à petit et insidieusement. Pourtant, aujourd’hui, toute notre activité en ligne passe par elles. Nous avons abandonner le web pour le remplacer par des applications, estime Tristan Louis. Nous avons tous contribué à tuer l’internet. Mais comment peut-on le ramener ?

. Comment les médias sociaux tuent-ils l’internet ? ReadWriteWeb
Le partage de l’information, en nous faisant croire qu’il nous connecte aux autres, ne tue-t-il pas l’internet par ces actions en réseaux finalement bien passives ? s’interroge Alicia Eler pour le ReadWriteWeb. En étant de plus en plus contraint à partager dans le cadre des réseaux sociaux, comme l’explique brillamment Tristian Louis dans “Comment j’ai tué l’internet” : http://www.tnl.net/blog/2012/03/03/i-killed-the-internet/ Où il explique que cette transformation du net est de la responsabilité de chacun.

. Comment TED rend les idées plus petites – The Atlantic
Megan Garber dresse une critique des conférences TED, entre le McDonald de la pensée et la crême de la pensée. “Il est à la fois l’évènement officiel de la numérisation et une parodie de lui-même”. Comment le succès de ces conférences privées de 18 minutes né en 2006 accessibles gratuitement en ligne a-t-il redonner vie à la conférence ? Comment les idées exprimées à TED sont-elles incarnées comme une épiphanie du singulier, mises en scènes comme une illumination individuelle ? Comment la connaissance, le récit est-il instrumentée autour de l’idée performative, l’idée “relatable”, l’idée personnelle et sa personnification.

. Joe Sullivan, le super flic de Facebook | Fhimt.com
“Les utilisateurs oublient souvent qu’il sont constamment scrutés sur le site, que ce soit par de vraies personnes ou par des algorithmes.” Comment Facebook fait-il la police sur le réseau social ?

. L’internet a changé la façon dont on fait des produits – PSFK.com
Pour Abe Burmeister fondateur de http://outlier.cc une boutique de vêtements en ligne, explique en quoi l’internet a changé la façon de concevoir des produits physiques. Pour lui, l’internet modifie la relation entre le designer et les clients, il modifie le coût brut et enfin transforme la timeline des affaires.

. Afin que les applications de nos smartphones n’abusent pas l’utilisateur – Framablog
L’Electronic Frontier Foundation publie une déclaration des droits de la vie privée des utilisateurs de téléphones mobiles rappelant qu’elles doivent respecter les droits suivants : le contrôle individuel, la collecte de données ciblées, la transparence, le respect du contexte, la sécurité, la responsabilité… Ainsi qu’une série de bonnes pratiques.

. Alerte, les robots ont pris le pouvoir dans la finance ! | Le Cercle Les Echos
Mory DOré, responsable des risques financiers à la Banque mutualiste régionale évoque les “quants”, responsables du minicrack boursier du 6 mai 2010, ces mathématiciens et programmeurs informatiques qui révolutionnent la finance en cherchant à appliquer au marché des modèles de comportements. Mais plutôt que de dénoncer leurs effets, le banquier estime qu’il faut poursuivre la recherche mathématique pour améliorer la modélisation, même s’il prévient qu’il sera difficile de modéliser la peur. Mettre en équation le comportement de l’homme est-il une solution ? Le banquier prévient encore : “il sera très difficile voire impossible de réguler de tels systèmes”… Mais c’est là un avis de banquier ;-).

. Surveillance 2012, France – Reporters sans frontières
RSF épingle a nouveau la France dans son rapport annuel 2012, seul pays d’Europe a être pointé du doigt : “La France ne doit pas sacrifier la liberté d’expression en ligne et la neutralité du Net à la tentation sécuritaire ou à la protection du droit d’auteur.” Et fustige Hadopi, qui a adressé 18 millions de constats pour 22 millions d’abonnements à l’internet français !

. Amazon creuse l’écart avec ses poursuivants – E-marchands Europe 2011 – Journal du Net
Le Journal du Net fait un point sur la situation du e-commerce européen et dresse le classement des plus gros e-commeçants européens. Y’a-t-il encore une place pour de petits acteurs ?

. Génération free-lance – Le nouvel Economiste
Les nouvelles formes d’emplois sont désormais précaires et diversifiées. Mais cela a des conséquences : cette population est autonome, déconnectée des contraintes hiérarchiques et contractuelles de l’entreprise. Ce qui signifie qu’il va falloir inventer le management qui va avec… “Parce que cette population n’étant pas redevable, elle n’est pas non plus contrôlable”, avertit Mike Burke. “A moins bien sûr d’inventer au plus vite d’autres ressorts que ceux de l’affect et de la sécurité”, qui ont jusqu’alors prévalu dans le management.

. La famille importe : Concevoir les médias à l’heure numérique – Joan Ganz Cooney Center
Le Joan Ganz Cooney Center est un centre de ressource sur l’enfance et l’apprentissage à l’heure du numérique. Le centre publie de nombreuses ressources dont d’intéressants rapports, tel que celui-ci, montrant comment les parents d’enfants entre 3 et 10 ans, intègrent le numérique dans l’espace familial.

. Est-il temps de payer pour sa vie privée ? – Computer Weekly
La question de la vie privée en ligne est d’actualité, alors que Google vient de changer ses conditions liées à la vie privée… La majeure partie du problème réside dans le modèle commercial de Google, Facebook… qui propose des services gratuits, mais reposant sur la récupération et l’utilisation des données personnelles. Ne serait-il pas temps d’envisager un autre modèle, dans lequel on pourrait payer pour ces services, afin d’éviter tous ces usages de nos données?

. RetroShare, un logiciel de P2P “privé, sécurisé et décentralisé” – Numerama
RetroShare est le nouveau logiciel P2P du moment. Depuis le début de l’année, sa popularité explose. Le programme propose en effet de créer un réseau d’échange privé, sécurisé et décentralisé.

. Démocratie & Participation
Le Groupement d’intérêt scientifique “Démocratie et Participation” vient de lancer son site web et notamment les actes de son premier congrès.

. Les 9 niveaux d’engagement des fans sur Facebook – Blog du modérateur
Inaativ.com distingue 9 niveaux d’engagement des utilisateurs sur les pages Facebook, de la masse de ceux qui ne verront jamais votre page aux ambassadeurs qui défendent et recommandent votre marque sur Facebook.

. La ville numérique au service d’une mobilité intelligente – Mobilité-durable.org
La communauté urbaine du Grand Lyon (qui regroupe 58 communes et totalise 1,2 millions d’habitants) souhaite regrouper sur une seule plateforme Internet toutes ses informations sur la mobilité à destination des usagers.

. Le transport urbain «inadapté aux nouveaux rythmes de travail» – 20minutes.fr
Dépassée, l’offre de transports dans les agglomérations françaises? Pour le groupe Kéolis “nos organisations sont inadaptées aux nouveaux rythmes de travail”. “Entre la désindustrialisation et l’augmentation des emplois dans les services ces trente dernières années, il y a eu une lente évolution des rythmes qui a changé les déplacements. Désormais, un tiers seulement des voyageurs commence le travail à l’heure de pointe du matin et le termine à l’heure de pointe du soir.” Sur le réseau de Lyon, il s’avère que l’heure de pointe représente 24% des déplacements annuels, les vacances 20% et les week-end 17%. “Tout le reste, ce qu’on appelait les heures creuses, pèse aujourd’hui 40% des déplacements. Or, tous les modèles de nos transports publics ont été bâtis sur l’heure de pointe. C’est elle qui détermine les projets de transport, la taille des tunnels pour le métro ou le nombre de rames pour le tramway.”

Conclusion: “Il faut cesser de réfléchir en heure de pointe ou en heure creuse. Un individu peut être amené à renoncer aux transports en commun au quotidien, juste parce que l’offre n’est pas satisfaisante à un moment de la journée ou pour desservir tel endroit. Pour capter la clientèle qui utilise sa voiture au quotidien, il faut une offre régulière aux différentes tranches de la journée. Et souvent, une simple réorganisation des réseaux, sans moyen supplémentaire, peut y parvenir.”

Sur ces mêmes sujets

Les commentaires sont fermés.