A lire ailleurs du 6 au 19 septembre 2013

. «Noah», le premier film qui comprend Internet, et nous avec – Slate.fr
Noah, le film de 17′ qui nous montre les gens depuis l’internet : http://www.youtube.com/watch?v=h6eNuJdxAoQ

. Passé et présent des biens communs – La Vie des idées
La notion de biens communs (commons), autrefois un mode ancien de gestion des forêts et pâturages, désigne aujourd’hui nos recherches et nos collectes d’informations. Pour comprendre cette mutation, cet essai montre comment l’ancienne économie des communaux permet d’éclairer le paysage moderne de l’information.

. La sniffologie, ou l’art de ne plus manger pour sauver la planète – Même pas mal
Manger des nutriments pour ne plus avoir à manger. Quand le bodyhacking s’ingère…

. DiY de maison bioclimatique : autonomie solaire électrique effective : Reflets
Intéressant témoignage d’une personne qui a construit sa maison en autonomie solaire électrique complète.
reflets.info internetactu internetactu2net fing citelabo énergie développementdurable écologie

. Transport : les voyageurs fraudent en équipe – LeMonde.fr
Comment la fraude aux transports s’organise en ligne ? Dommage que l’article n’insiste pas plus sur le fait qu’elle est en grande partie favorisée par l’absence de tarifs adaptés.

. Un capteur Arduino/Raspberry Pi pour la santé ! – Cooking Hacks
Un capteur Arduino/Raspberry Pi pour la santé !

. Un salarié produira en 2060 autant que deux salariés aujourd’hui – Démocratie et socialisme
« Les seuls chiffres du Conseil d’orientation des retraites (Cor) qui sont, aujourd’hui, mis en évidence par notre gouvernement comme par les grands médias, sont ceux du nombre de cotisants rapporté au nombre de retraités. Ce rapport démographique se dégradera : de 1,65 cotisant pour 1 retraité en 2011, il passera à environ 1,35 cotisant pour 1 retraité en 2060. C’est cette dégradation qui justifierait l’allongement de la durée de cotisation.

Dans le même temps cependant, toujours selon le Cor, la productivité du travail doublera : en une heure de travail, en 2060, il sera possible de produire ce qui est produit en 2 heures de travail en 2011. A partir de là, le calcul n’est pas très difficile à faire : 1,35 cotisants en 2060 produira autant que de 2,7 cotisants en 2011. La situation sera donc bien meilleure qu’aujourd’hui. »

. « Les environnementalistes sont plus dangereux que les climato-sceptiques ! » Le coup de gueule de Naomi Klein – Reporterre
Les grandes organisations d’environnement ont une responsabilité aussi grande que les climato-sceptiques dans le présent reflux de la politique écologique : c’est la forte thèse défendue par la journaliste altermondialiste Naomi Klein. Selon elle, le choix de collaborer avec les grandes compagnies et l’idéologie néo-libérale a conduit à l’échec. Ses propos provoquent un vif débat aux Etats-Unis.

. Ville et intelligence – Academia.edu
Quand on regarde la littérature sur le sujet, le terme Smart City ne fait pas tant faire référence à la couche technologique qu’à l’effort de planification urbaine et d’harmonisation des actions urbaines.

. Neurosciences et éducation – Veille et Analyses de l’Institut Français d’éducation
Un dossier dédié aux liens entre neurosciences et éducation.

. « GTA IV, l’envers du rêve américain » – Playtime
GTA V, oeuvre majeure de la culture populaire du XXIe siècle. Retour sur le livre d’Olivier Mauco.

. De la crise économique au monde post social – Nonfiction.fr
Retour de NonFiction sur le dernier livre d’Alain Touraine, « La Fin des Sociétés » : la thèse de Touraine est la suivante : la globalisation de l’économie a engendré une dissociation complète entre la société, les moyens l’État (le contrôle institutionnel et politique) et le fonctionnement de la sphère de l’économie financière. Cette rupture engendre un processus de destruction des institutions sociales (l’école, la famille, la ville, la démocratie, la politique…) : un phénomène historique d’une importance exceptionnelle, car il manifeste ni plus ni moins que la « fin du social », au sens de la fin d’une certaine conception moderne de la société : là est la racine de la crise. »

. INFOGRAPHIE • D’autres futurs sont possibles | Courrier international
Pour le Designer, artiste et journaliste Jaime Serra, la notion de progrès est trop linéaire pour être effective. Il faut passer à un modèle de progrès multidirectionnel tente-t-il d’expliquer par le design…

. Comment l’UE définit la « neutralité du Net » – LeMonde.fr
La Commission européenne a définit la neutralité du net en laissant une certaine marge de manoeuvre aux opérateurs…

. “How can they be so good ?” : The strange story of Skype | Ars Technica
ArsTechnica revient sur l’histoire de Skype

. Les garçons seraient-ils plus agressifs ou délinquants quand leurs pères travaillent trop ? – UPI.com
Et si, plus que le jeux vidéo, d’autres facteurs expliquaient mieux l’agressivité des enfants ?

. Onglet « Promotions » de Gmail : les marques doivent-elles s’inquiéter ? – JDN Média
De plus en plus de marques contactent leurs abonnés pour qu’ils sortent les mails reçus du nouvel onglet promotion de Gmail. Y atterrir affecte-t-il le taux d’ouverture des e-mails ? Pas vraiment ! Selon une étude mondiale menée par Return Path, le taux de lecture des utilisateurs les plus engagés s’est amélioré : la nouvelle interface facilite la lecture des offres commerciales pour ces fans de shopping. Les utilisateurs à l’engagement moyen ont peu été impactés. En fait, l’amélioration de la délivrabilité des e-mails commerciaux qui attérissent désormais moins dans les spams compense presque la perte de visibilité. Même constat lorsqu’on analyse par secteur d’activité.

. Le voleur et le bijoutier, fable d’une République qui perd pied | L’Atelier des icônes
« Que vaut un like ? » s’interroge la blogosphère après que la page de soutien au bijoutier de Nice ait dépassé les 1 millions de like. Le lundi suivant, une manifestation physique à l’initiative de l’Office du commerce et de l’artisanat de Nice ne devait réunir qu’un petit millier de personnes, rappelle André Gunthert, autour de motifs comparables. Non, un million de likes ne « vaut » pas un million de manifestants, ni un million de voix. Signe d’adhésion économique, visible seulement par les contacts, le like a sa propre logique : «une logique d’empathie distante ou de fausse proximité (qui) abolit toute réflexivité, toute distance», explique Olivier Ertzcheid d’Affordance : http://affordance.typepad.com//mon_weblog/2013/09/combien-like-retablir-peine-de-mort.html en rappelant, suite à la Technology Review que la colère est beaucoup plus influente que les autres émotions comme la joie ou la tristesse sur les réseaux sociaux et dans la diffusion de l’émotion : http://www.technologyreview.com/view/519306/most-influential-emotions-on-social-networks-revealed/. La mythologie des chiffres de l’internet est à prendre avec des pincettes. Personne ne sait évaluer l’importance de cette nouvelle forme d’expression politique (comme le dit Xavier de la Porte : http://www.franceculture.fr/blog-ceci-n-est-pas-un-blog-2013-09-18-ce-que-liker-veut-dire). « Faire justice soi-même ou le crier, est-il autre chose qu’adresser à un acteur lointain et indifférent la colère et le ressentiment d’un abandon ? »

. 20 Jobs of the Future – Slideshare
Les métiers de demain n’existent pas. L’agence Sparks&Honey présente 20 boulots pour le futur, histoire de montrer que l’avenir est à l’imagination.

. Epic 2013, les actes (.pdf)
Les actes de la conférence Epic 2013 qui regroupe nombre de contributions ethnographiques sur l’étude du comportement humain appliqué aux questions d’affaires.

. Les infortunes de l’innovation (1) : le mirage de la compétitivité – Classe éco
« Le gouvernement a présenté 34 projets innovants pour relancer l’industrie et la croissance française. Voitures sans conducteurs, ou qui consomment moins de 2l aux 100, TGV du futur… Le tout accompagné d’évaluations à n’en pas douter fort sérieuses du cabinet McKinsey, qui garantit sans rire 45 milliards d’euros de valeur ajoutée pour un investissement public de 3.7 milliards ; même les arnaqueurs nigérians n’oseraient pas vous promettre un tel rendement total de plus de 1200 % ! » souligne l’économiste Alexandre Delaigue sur son blog avant de remettre en question le schéma trop simpliste : Innovation => compétitivité => croissance => emploi. Mais bien souvent, l’innovation ne mène pas toujours à la compétitivité. Bien des pionniers sont surtout les premiers à disparaître. Il est difficile de transformer l’innovation en avantage compétitif durable, car l’innovation est un processus coûteux et incertain ; la création de produit ne suffit pas, il faut encore le vendre ; l’innovation pose des problèmes de gestion interne difficiles et enfin, même lorsqu’on innove, il n’est pas toujours simple de s’approprier les revenus qui sont associés à cette innovation. Pour une entreprise « fonder son avantage compétitif sur l’innovation est une très mauvaise idée ». Au final, bien souvent, les gains issus des innovations ne se transforment que très marginalement en profits pour les entreprises innovantes. Le lave-linge par exemple a surtout profité aux femmes et aux entreprises qui vendent de la lessive. Bref, l’innovation ne rend pas compétitif, estime Delaigue.

. Facebook et Twitter convergent – Technology Review
Les deux plus grands réseaux sociaux sont de plus en plus semblables , car ils empruntent de plus en plus les caractéristiques de chacun.

. Imprimantes 3D : illusoire émancipation par la technologie -Le Monde diplomatique
« Si certains makers embrassent les idéaux d’une production solidaire, des entrepreneurs, investisseurs et avocats en propriété intellectuelle mettent tout leur poids dans le développement de machines correspondant à une vision diamétralement opposée. Ils envisagent pour leur part des produits « prêts à imprimer » qui s’achèteront comme des biens de consommation ; la machine elle-même ne pourra fabriquer que les objets prévus au catalogue. De nouveau, la propriété intellectuelle se trouve étroitement liée à l’enjeu salarial, même si son histoire conflictuelle a été refoulée, aussi bien dans le mouvement maker que dans les réflexions sur le logiciel libre », estime le sociologue Johan Söderberg.

. Une nouvelle écologie de la machine au-delà du temps de réponse de l’homme – Nature.com
Nos systèmes techno-sociaux sont de plus en plus rapides… Est-ce que cette « accélération » peut générer un nouveau régime de comportement humain ou nous empêche-t-elle de plus en plus d’intervenir ? Le système financier est désormais réglé à la miliseconde, un temps auquel l’homme ne peut répondre. Faut-il une nouvelle théorie scientifique des phénomènes financiers (ou pas d’ailleurs) en temps réel ?

. Minecraft, un outil éducatif ? – NYTimes.com
Le mode créatif de Minecraft favorise l’exploration, la créativité, et la collaboration… Il est souvent utilisé par des écoles et des professeurs pour apprendre l’urbanisme ou la planification…

. Faut-il donner ses empreintes à Apple ? – CNN.com
Apple a déclaré officiellement qu’ils ne stockeraient pas les empreintes digitales via leur système TouchID. L’iPhone ne stockera que le résultat d’une vérification, certes unique, mais qui ne peut révéler votre empreinte… Reste qu’après les révélations de Snowden, il va être difficile de faire confiance à Apple. Mais pire encore, le système imaginé par Apple créé un risque de normalisation de la biométrie.

. Quand la complexité est libre – NYTimes.com
Thomas Friedman nous emmène dans le laboratoire de GE (General Electric), à Niskayuna, au nord d’Albany. Guidé par Luana Lorio, qui supervise les recherches de GE sur l’impression 3D, il y découvre combien la conception a changé. Alors qu’il fallait un an pour concevoir un prototype, désormais, avec les imprimantes 3D, 4 à 5 jours suffisent. Désormais, « la complexité est libre ». Mais l’innovation aussi à changé : désormais GE sait rassembler ses meilleurs chercheurs où qu’ils soient sur la planète. Il sait lancer des concours, pour trouver d’autres idées encore (et ça fonctionne ! en temps, comme en argent). Pour GE, nous sommes à l’aube de l’internet industriel, l’internet des choses, où les objets techniques connaîtront leur propre utilisation. Quand tout est connecté et que la complexité est accessible à tous, alors le monde du travail change.

. affordance.info : Confiance biométrique : se mettre le digital dans l’oeil
Avec l’annonce du nouvel iPhone équipé de la technologie TouchID, Apple envisage de s’accaparer notre corps. Demain, faudra-t-il payer pour pouvoir s’extraire du vertige du panoptique ? Échapperons-nous à l’opt-out biométrique ?

. Le manifeste des citoyens intelligents – Waag Society
… Reste les autres.

. Web to store : les nouveaux parcours d’achat (étude et infographie) – Slideshare
Livre blanc sur les enjeux du web to store, une étude très riche et éclairante sur un parcours client en plein bouleversement.

. La prochaine révolution sans fil : l’électricité ! – NYTimes.com
Pour Tina Rosenberg, les innovateurs du secteur des technologies ne voient pas les pauvres vivant en milieu rural comme une perspective de marché, notamment parce qu’ils n’ont pas d’infrastructure à disposition. Un quart des habitants de la planète n’accède pas à l’électricité et la moitié n’a pas l’eau courante. Pourtant, 75 à 80 % des Africains ont un portable ! Le succès est venu de la mobilité. L’avenir électrique pour les plus pauvres repose sur les alternatives à l’électricité (éolien, petit hydraulique, biomasse, solaire. On compte 4 millions de lampes solaires en usage en Afrique, et les ventes doubles chaque année. Mais pour croître comme la téléphonie mobile, l’électricité hors réseau doit savoir répondre à deux problèmes de financement différents : il doit savoir attirer des investissements dans ce secteur et de l’autre côté, trouver les moyens et modèles économiques pour aider les pauvres à s’équiper.

. Des outils pour occuper les animaux quand leurs propriétaires ne sont pas là – NYTimes.com
Le New York Times publie une galerie de gadgets pour occuper et mesurer l’activité de nos animaux de compagnie. #QuantifiedPets

. Arguments Rhétologiques Fallacieux | Information Is Beautiful
Des icônes pour baliser et caractériser les arguments rhétoriques d’un textes.

. Le Net peut-il être neutre ?
Cartographie de la controverse sur la neutralité du net.

. Le Conseil national du numérique rejette l’idée d’un impôt ciblé – Libération
« Pas d’augmentation de la TVA ou de l’impôt sur les sociétés particuliers pour les entreprises du numérique, encore moins de taxation des plus-values de cession d’entreprises pour les start-upers. Toute forme de fiscalité sectorielle nationale pénaliserait les entreprises hexagonales. C’est, en substance, le message du Conseil national du numérique (CNNum) qui remet ce mardi matin son premier avis sur la fiscalité à Fleur Pellerin, ministre de l’Économie numérique, et Bernard Cazeneuve, ministre délégué chargé du budget.  »

. Conférence FAB9 : le tsunami FabLab | Knowtex Blog
Camille Bosqué était à la conférence annuelle FAB8, qui réunit les FabLabs du monde entier et qui se tenait cette année à Yokohama. Entre animation locale et sociale et lieux plus connecté à la recherche mathématique, l’occasion d’entrapercevoir la diversité des Fab Labs.

. Fait ou fiction ? – World Finance
Les meilleurs indicateurs économiques ne sont pas ceux que l’on croit, explique Ria Lobo pour World Finance…

. Industrie à la traîne : nos ingénieurs n’innovent pas assez – Le Nouvel Observateur
Pour le journaliste Patrick Fauconnier, si notre industrie est à la traîne, c’est parce que les écoles d’ingénieurs ne forment pas assez d’ingénieurs, qu’elles sont trop éparpillées et que les formations ne sont pas suffisamment transdisciplinaires et ouvertes sur les autres disciplines. Peut-être finalement, faudrait-il juste sortir de cette idée que l’innovation provient uniquement des ingénieurs, pour en soutenir d’autres formes, monsieur Fauconnier ?

. La culture de l’échec des startups détruit-elle l’innovation ? – Wired
Pour la designer Erika HALL, l’échec est devenu à la mode dans la Silicon Valley… Parce que le risque d’échec est bien plus bas qu’il n’a jamais été… Et parce que nul ne se préoccupe plus de la recherche. Aujourd’hui, on parle de prototypage rapide, de startups agiles… Autant de concepts qui visent à éviter de se confronter à la recherche. Pourtant la recherche est précieuse. Elle ne consiste pas seulement à demander aux gens ce qu’ils veulent ou comment ils se sentent. Et elle devrait être un outil plus utilisé qu’il ne l’est. Les focus groupes ne disent pas grand chose de comment les gens se comportent. Les gens peuvent vous dire qu’ils veulent plus de films de qualité, alors qu’en fait ils regardent des vidéos de chats sur le net. La recherche appliquée est plus que jamais utile aux affaires, estime la designer, parce qu’elle seule aide à comprendre les gens, à faire le tri entre l’irrationnel et le réalité…

. Pas d’enfants sans tablette – NYTimes.com
Pour le professeur Carlo Rotella qui est allé enquêté dans le comté de Guilford, où l’on a équipé les lycéens de tablettes, le succès de la tablette auprès des élèves vient du fait que ceux-ci n’ont plus l’impression de travailler quand ils l’utilisent. Reste que ce qui fait la différence, demeure toujours la qualité de l’enseignant !

. A Bristol, on discute avec les lampadaires | Big Browser
A Bristol, le projet artistique Hello Lamp Post – http://www.hellolamppost.co.uk – permet aux habitants de discuter avec des objets inanimés de leur environnement, pour donner matière à l’internet des objets. En 2 mois, 25 000 messages ont été envoyés à des objets publics par 3 900 personnes…

. Cartographie de la logistique des mégapoles – MIT News Office
Des étudiants du Megacities Logistic Lab du MIT – http://megacitylab.mit.edu – ont cartographié les chaînes d’approvisionnement de très grands pôles urbains – cf. http://lastmile.mit.edu). Le but aider la planification urbaine à mieux comprendre comment les marchandises se déplacent dans les villes.

. Manifeste : le 21e siècle sera défini par les jeux – Kotaku
Le 21e siècle sera jouable ou ne sera pas, estiment le designer Eric Zimmerman et l’essayiste Heather Chaplin. Alors que les siècles précédents ont été définis par le roman et le cinéma, demain sera défini par le jeu.

. Le web est trop calme, montons le son ! – Wired
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les trottoirs de Londres deviennent de plus en plus silencieux. Pas du bruit des voitures, non, mais le bruit des voix humaines entendues dans la rue y serait en baisse… Pourquoi ? Les supermarchés ont chassés les vendeurs de rue, les voix de femmes celles des hommes. Le son est-il la dernière frontière de l’âge de l’information, interroge Clive Thompson pour Wired ? Le son n’a pas été autant transformé que d’autres médias en ligne… Passé la musique, où sont passé les sons ? Pour donner plus de place au son, il nous faut des outils capables de le rendre plus plastique, analysable , et trouvable. A quand un moteur de recherche sonore ? Un Wikipédia du son ?

. Hug & Pay – NextNature.net
Les monnaies numériques ne nécessitent plus d’interaction pour être échangées… L’artiste Heidi Hinder envisage un mode de paiement qui ramène le contact personnel entre les personnels : l’accolade pour payer. Pour son prototype, elle a utilisé des étiquettes et lecteurs de puces RFID…

. Les clusters et le rêve de devenir la prochaine Silicon Valley – Technology Review
Quel est le secret pour devenir la prochaine Silicon Valley ? Quand on regarde une carte de l’innovation américaine, on voit la Silicon Valley, mais aussi, le Massachusetts et la région autour du MIT où l’on trouve des milliers de startups. Cette région, Kendall Square, est désormais un des cluster les plus innovants d’Amérique. Mais il n’est pas la Silicon Valley…

Comment créer un cluster ? Qu’est-ce qui fait qu’il réussi ?, interroge un récent rapport de la Technology Review. Les gouvernements sont nombreux à tenter d’en créer, mais tous ne réussissent pas, tant s’en faut. Il n’y a pas de recette du succès. Le hasard, la culture, l’histoire, expliquent parfois beaucoup du succès d’un cluster… Même si l’internet a fortement diffusé la culture de l’amorçage, les communautés entrepreneuriale… 2 logiques s’affrontent : la culture gouvernementale et celle des réseaux.

. Attention, les MOOC en français débarquent – Le Figaro Étudiant
Tour d’horizon des Moocs en français.

. Le spam, ce mal nécessaire – InaGlobal
Dans « Spam, a shadow history of the internet », Finn Brunton analyse le rôle ambivalent du spam, entre activités illicites et révélation de l’infrastructure d’Internet. »

. Que signifie être populaire quand tout l’est – nytimes.com
Adam Sternbergh s’interroge sur ce qu’est la popularité ? Est-ce l’audience ? Les 17 millions d’américains qui regardent NCIS font-ils que cette série est plus populaire que MadMen (2,5 millions) alors qu’on parle bien plus de la seconde série que de la première ? La popularité est infiniment quantifiable et infiniment difficile à atteindre. La popularité est-elle un état quantique ?

. Stanford va investir dans les sociétés créées par ses étudiants – LeMonde.fr
Stanford s’est doté d’un fonds d’investissement pour soutenir les jeunes pousses de ses étudiants. Intérêt financier pour l’école ou transformation de l’école en école de entrepreneuriat au détriment de l’enseignement et de la recherche ?

. Comment Google détourne les internautes de leur recherche d’hôtel | SOS conso
Rafaele Rivais détaille très simplement comment une recherche d’hôtel sur Google est de plus en plus polluée par des résultats commerciaux.

. Instagram, la vie passée aux filtres | InaGlobal
Pour tout comprendre d’Instagram.

. Big Data : et si on faisait déjà du décisionnel convenablement ? – Zdnet.fr
Pas de Big Data sans amélioration de la qualité des données !

. Arrêtons de dire que les robots détruisent l’emploi ! – Technology Review
Robert D. Atkinson, président de la fondation de l’innovation américaine, les robots ne détruisent pas l’emploi. Réagissant au livre d’Erik Brynjolfsson et Andrew McAfee « Race against the machine », il rappelle qu’il n’y a pas de lien logique entre emploi et productivité. Pour lui, la raison du ralentissement de la croissance de l’emploi viendrait de la démographie du fait du départ à la retraite des babyboomers et du pic de l’employabilité féminine. Pour l’OCDE, « les effets générateurs de revenus des nouvelles technologies se sont avérées plus puissant que les effets qui suppriment des emplois ». Pour Robert D. Atkinson et Stephen J. Ezell, auteurs de « The Race for Global Advantage », nous ne sommes pas condamnés par un excès de techno, mais freinés par trop peu de techno !

. Les commentaires sont des terres abandonnées gouvernées par les trolls : voici des alternatives – Wired
La gestion des commentaires est devenue impossible. Même les meilleures équipes de modérateurs ne peuvent venir à bout des trolls et des robots spammeurs. Certaines startups continuent néanmoins de vouloir résoudre le problème pour quelques rares très bons commentaires, comme Branch – http://www.branch.com – ou Kinja – http://front.kinja.com… Deux systèmes qui traitent les discussions comme des entités indépendantes qui ont de la valeur en tant que telles.

. La « Croissance » sans fin – LeMonde.fr
« La Croissance est sans objet, ni fin, ni finalité », nous rappelle le philosophe Jean-Pierre Dupuy. La quête de l’abondance a en principe un terme, ce moment où tous les besoins humains seraient satisfaits. Mais la croissance, elle n’a pas de terme. La croissance, pareille à une religion, est une extériorité régulatrice. Elle est une fuite panique. Mais sans sacré, sans croissance, qui pourra satisfaire notre besoin d’infini ?

. L’avenir de la prédiction – SSRN
Dans cet article de recherche, Lynn Wu et Erik Brynjolfsson montrent comment les données provenant de moteurs de recherches comme Google permettent de façon précise et simple et prédire l’avenir d’activités commerciales. Les chercheurs ont montré que l’activité de recherche de logement depuis Google sur un endroit donné était un meilleur prédicateur de prix que bien d’autres modèles. Et ce modèle pourrait s’appliquer à bien d’autres marchés, comme par exemple, l’électro-ménager…

. Le grand fossé – Business Insider
Business Insider publie une carte des SDF dans la Silicon Valley, montrant à quel point les plus démunis sont proches de l’élite techno. La Silicon Valley est aussi l’une des zones des Etats-Unis qui compte les plus grands campements de sans-abris.

. Le nouvel âge de la scène – theguardian.com
Lyn Gardner, la chroniqueuse théâtre du Guardian, se fend d’un billet sur son blog sur la mode de l’intégration des nouvelles formes médiatiques sur les scènes de théâtre. Le temps du multimédia et du seul ajout d’écrans vidéo sur scène est fini. Les créateurs et le public vont désormais plus loin. Et la chroniqueuse d’évoquer le programme iShed – http://www.watershed.co.uk/ished/ – qui aide les compagnies à utiliser les nouvelles technologies les plus à la pointe. Diffusion de représentation en direct dans des cinémas, collaboration distantes. La technologie interactive est certes perturbatrice, et c’est justement le défi qui stimule les auteurs et les artistes à la recherche de nouvelles formes de théâtre.

. Riptide – Nieman Lab
Le Nieman Lab publie (en ligne) Riptide, une somme sur la rencontre entre le journalisme et les nouvelles technologies, de 1980 à aujourd’hui… Et même demain.

Un incubateur de startups dédié à la ville de demain | InnovCity
« Paris Incubateurs a lancé début juillet un appel à candidatures en vue de l’ouverture de trois nouveaux incubateurs sur le site de Boucicaut, dans le 15e arrondissement de Paris. Outre la e-santé et le design, la ville de demain est au coeur de cet appel à projets visant à rassembler les jeunes entreprises dont le projet porte sur ce domaine. » Dossier à compléter avant le 30 septembre 2013 : www.parisincubateurs.com/ville-de-demain

. Utiliser le crowdsourcing pour le gouvernement – IBM Center for the Business of Government
Le département d’IBM pour les affaires publiques publie un rapport sur la participation du public.

. Et si on arrêtait de manager pour les 3 % de tire-au-flanc ? – Cadre Emploi
Sylvia Di Pasquale revient sur le livre du docteur en philosophie et en management, Isaac Getz « Liberté & Cie : Quand la liberté des salariés fait le succès des entreprises ». Pour lui, notre mode de management actuel n’est efficace que pour les quelques tire-au-flanc que l’on trouve dans toute entreprise. On use d’un management de contraintes pour quelques salariés, qu’importe si cela exclu les autres et notamment les plus productif. C’est certainement vrai pour les entreprises où la matière grise est l’unique matière première, mais est-ce le cas des sites de production délocalisés ? Le management est-il fonction de ce qu’on produit ?

. Les Big Data ne sont pas assez grandes- PBS
Pour la sociologue Jen Schradie, les Big Data sont trop petites pour combler la fracture numérique. Les personnes à faible niveau de revenu et d’éducation n’ont ni le même accès, ni la même capacité à créer des contenus que les autres. Cela signifie que si on s’appuie sur les Big Data pour ordonner le monde, ce sera sans le point de vue de toute une part de la population. La capacité de Google à prédire la grippe exclue ceux qui y sont les plus vulnérables.

Jen étudie les mouvements sociaux. Sur les 35 organisations politiques et sociales des Etats du Sud de l’Amérique qu’elle observe, 3 des groupes les plus actifs n’ont pratiquement aucune présence en ligne. Ainsi, lorsque nous étudions les révolutions Twitter et Facebook, tout l’enjeu est de se demander qui ignorons-nous ? Nous devons trouver des façons d’utiliser les informations numérique d’une manière méthodologique qui permette de représenter l’ensemble de le société, et pas seulement ceux qui sont connectés…

. La fin du secret – Guardian.com
La vraie leçon de l’affaire Snowden n’est pas la menace contre la vie privée, mais c’est la bataille perdue de la NSA contre le secret, estime l’éditorialiste Jeff Jarvis. « Ce n’est pas la vie privée qui est morte. C’est le secret qui se meurt. L’ouverture l’a tuer ». Et le secret n’est pas la vie privée, comme le disait Gabriel Garcia Marquez. Il suffit pourtant d’un homme pour vaincre le secret.

. De la sécurité et de la surveillance passive – IETF
Le président de l’IETF, Jari Arkko, appelle les participants de l’IETF, face aux révélations de la surveillance massive de la NSA, à construire un internet plus sûr et à améliorer les protocoles de l’internet. « Nous devons jeter un regard critique » et améliorer la sécurité des protocoles de l’internet, déclare le président, qui appelle les ingénieurs de l’internet à y travailler lors de leur prochain congrès. L’internet doit passer à la « sécurité » par défaut.

. Sabine Blanc – Le politique, le fardeau du white hacker
Les hackers sont-ils schizophrènes ? D’un côté ils brandissent leur techno-anarchisme, de l’autre, ils travaillent pour des boites qui font exactement l’inverse. Mais pourquoi les hackers doivent-ils sauver la démocratie ? Doivent-ils tous devenir des lanceurs d’alertes ? Les premiers hackers n’étaient pas politisés, rappelle Sabine Blanc, il a fallu attendre la seconde génération pour que naisse l’éthique hacker. Nul n’apprend à produire du code éthique…
sabineblanc.net internetactu2net internetactu fing hacker éthique

. Les sociétés qui délocalisent innovent plus – Vox.eu
Les délocalisations européennes concernent surtout les emplois en usine, mais beaucoup s’inquiètent que les fonctions innovantes suivent. Pourtant, soulignent les économistes Bernhard Dachs, Bernd Ebersberger, Steffen Kinkel et Oliver Som, les sociétés qui délocalisent emploient plus de personnes en R&D et en conception, lancent plus fréquemment de nouveaux produits et investissent plus dans les technologies que celles qui ne délocalisent pas. Bref, la crainte que la délocalisation nuise à l’innovation du fait des liens perdus entre production et développement de produits n’est pas confirmé par cette étude.

. San Francisco lance un incubateur technologique pour transformer les autorités publiques – Forbes
Le maire de San Francisco vient de lancer un programme d’entrepreneurs en résidence pour apporter l’innovation de la Silicon Valley chez les pouvoirs publics : http://entrepreneur.sfgov.org

Quantified Summer : Everyday Life Data Stream | Measured Me
MeasuredMe a quantifié son été en mesurant à la fois l’état de son corps, de son psychisme et de son esprit.

. #Socialbot. – NYTimes.com
Voici venu le temps des bots qui tweetent et draguent. Sur les réseaux sociaux, une foule de robots se font passer pour des militants, des journalistes ou des amoureux transis. « Un développeur australien a mis au point un automate qui répond automatiquement aux tweets des climato-sceptiques avec des contre-arguments et des liens renvoyant à des études contredisant leur point de vue. Un ingénieur californien spécialisé en sécurité a programmé un robot capable d’obtenir des réservations au State Bird Provisions, un restaurant très prisé de San Francisco. Sur le web, n’importe qui peut s’acheter une armée de robots mercenaires pour 250 dollars [moins de 190 euros]. »

« Certains chercheurs estiment qu’en moyenne seuls 35 % de ceux qui suivent un compte Twitter sont des personnes réelles. Plus de la moitié du trafic sur Internet est générée par des sources non humaines comme des robots ou d’autres types d’algorithmes. On estime que d’ici deux ans environ 10 % de l’activité sur les réseaux sociaux proviendra d’automates se faisant passer pour des êtres humains. »

. Le football professionnel à l’heure du big data – LesEchos.fr
Comment le football pro se met aux Big Data.

. 42 : les chroniques d’une noyée
Lauren Castor raconte son aventure à 42.fr, l’école numérique de Xavier Niel…

. L’école numérique prend forme aux Pays-Bas – Numerama
Numerama revient sur le lancement de 11 écoles aux Pays-Bas accueillant un millier d’élève entre 4 et 12 ans, et fonctionnant sans tableau, sans emploi du temps ni livre ou cartable. Mais uniquement via des tablettes et des programmes à la carte.

.Bilan très négatif du tableau blanc interactif dans les écoles du Québec (240 millions $) | PsychoMédia
Psychomédia dresse en avant première le bilan négatif du tableau blanc interactif au Québec. Peu d’enseignants s’en servent autrement que comme un écran de télévision ou de projection. Malgré son potentiel, l’employer au mieux demande beaucoup de préparation.

. Rubbee : le moteur électrique qui s’adapte à votre vélo | Vélib et moi
Rubbee – http://www.rubbee.co.uk – est un moteur électrique amovible qui s’adapte à n’importe quel vélo…

. Espaces cois : une ville calme est-elle vraiment désirable ? » Demain La Ville
Margot Baldassi s’en prend à l’horreur quotidienne de la ville tranquille, ce nouvel « enchiantement urbain ».

. 0.01 % Innovation Fund | Dublin City Beta Projects
La ville de Dublin a lancé un fond d’innovation participatif pour les projets locaux.

. La NSA et le chiffrement où comment la NSA contourne la majorité des systèmes de chiffrement – NYTimes.com
L’Agence nationale de sécurité américaine est en train de gagner sa guerre secrète et de longue durée sur le chiffrement , sapant les principaux outils protégeant la confidentialité des communications en ligne.

. 10 startups éducatives à surveiller – Personanondata
Michael Cairns distingue 10 startups éducatives particulièrement prometteuses.

. Les standards de l’éducation en question – The Economist
The Economist revient sur la publication du livre « Les plus intelligents enfants du monde : comment y arrivent-ils » d’Amanda Ripley. Dans les classements internationaux, la Pologne a fait des progrès spectaculaires en matière d’éducation. Pas si simple d’apprendre à ses élèves à penser de façon critique. Pour Andreas Schleicher, le scientifique qui est derrière le classement Pisa, mémoriser des connaissances n’est pas savoir résoudre des problèmes. Dans ce domaine, la Finlande , la Corée, le Japon et le Canada obtiennent systématiquement de meilleurs résultats que l’Allemagne, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis ou la France.

Dans les meilleurs pays, les cours de mathématiques s’avèrent plus sophistiqués et plus adaptés au monde réel. Les bons résultats de la Pologne semblent dû au travail de Miroslaw Handke, l’ancien ministre de l’éducation et son programme de réforme scolaire. L’exigence et les fortes attentes sont mieux récompensées que le contraire. Parquer les mauvais élèves entre eux n’est pas une solution dans les pays où l’éducation fonctionne le mieux.

. Le gouvernement américain à trahi l’internet, nous devons le reprendre – theguardian.com
La NSA a sapé un contrat social fondamental, estime le spécialiste de la sécurité Bruce Schneier. Mais aussi les entreprises qui ont construit et gérer cette infrastructure, comme celles qui vendent du matériel et des logiciels ou qui accueillent nos données. Nous ne pouvons plus leur faire confiance pour être les gardiens d’un internet éthique. C’est aux ingénieurs d’en reprendre le contrôle. C’est à eux d’être les lanceurs d’alertes des actions illégales de nos gouvernements. Nous devons savoir comment la NSA subvertissent les routeurs, les commutateurs, le cloud, et les technologies de chiffrement… C’est aux ingénieurs de reconcevoir l’internet pour éviter ce type d’espionnage massif. Enfin, les ingénieurs de l’internet doivent influer sur sa gouvernance et la doter de nouveaux moyens, notamment en exigeant la transparence et le contrôle des gouvernements et des sociétés de l’internet. Ceux qui aiment la liberté doivent la réparer !

. Le mirage du flair électronique – Reflets
Reflets revient sur les programmes français de vidéosurveillance « intelligents » pour en dénoncer l’inanité.

. Penser la prochaine révolution – NYTimes.com
Des Google Glass et un casque EEG ont suffit à Andrew Krage, cofondateur de Daqri – http://www.daqri.com – pour créer un programme lui permettant d’allumer des lumières par la pensée.

. La carte des immeubles des Pays-Bas par année de construction – Waag
Etonnante cartographie des immeubles des Pays-Bas par année de construction…Une carte existe aussi pour Brooklyn : http://bklynr.com/block-by-block-brooklyns-past-and-present/

. Comment Carnegie Mellon a augmenté la proportion des femmes dans les sciences informatiques de 7 % à 42 % – Hacking Play
En 1995, Allan Fisher, doyen des sciences informatiques à l’Université Carnegie Mellon, a réalisé qu’il y avait un problème de genre dans son département : seulement 7 % des diplômés en informatique de première année étaient des femmes. 5 ans plus tard, 42 % de la classe de première année était composé de femmes. En 2005, 30 % des diplômés de première année étaient des femmes…

Pour cela, l’école a accompli 4 actions majeurs : une politique de sensibilisation via des stages d’été en informatique auprès des lycéens. Un processus d’admission plus inclusif, plus ouvert à ceux qui n’avaient pas d’expérience en informatique. Des cours plus ouverts sur la société, avec des programmes destinés à résoudre les problèmes techniques du monde réel. Et des programmes visant à modifier la culture des pairs, notamment via des programmes de soutiens spécifiques aux filles et une sensibilisation à leurs problèmes. L’objectif n’a pas été de s’adapter aux femmes, mais de changer l’informatique, estiment les concepteurs de ce programme.

. Public Service Launchpad
Le « tremplin » des Services Publics est un programme pour booster l’innovation dans les services publics lancé par FutureGov et le Launchpad Hub de Westminster à Londres. Le but : construire un mouvement ouvert à l’innovation dans les services publics locaux, favoriser une nouvelle génération d’entrepreneurs de services publics, les soutenir.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *