A lire ailleurs du 28 novembre au 12 décembre 2013

. Data & Society
Un nouveau think tank mené par danah boyd et quelques autres créé un programme de bourse pour améliorer la disponibilité des données dans la société

. L’invasion des « super startups » – HuffingtonPost.fr
Julien Codorniou, directeur des partenariats en Europe chez Facebook, revient sur les « super startups », des petites sociétés composées de gens très techniques, qui deviennent ultra-profitables très rapidement en étant immédiatement tournées vers l’international. Fini, le temps des startups déficitaires… La nouvelle tendance : devenir rentable le plus rapidement possible. Ah oui, pour l’essentiel, cela reste des applications ludiques pour Smartphones et Facebook…

. Drones civils, le décollage, par Edouard Pflimlin – Le Monde diplomatique
La révolution des drones civiles, avec plein de chiffres dedans et plein de perspectives commerciales. Bon, cela devrait surtout rester réserver à l’agriculture, les réseaux de transports et d’énergie, la construction et la surveillance.

. Ecrans tactiles : mort aux mythes – Pompage.net
Pour le web designer Steven Hoober, concevoir pour les écrans tactiles n’est pas si simple. Car il n’y a pas que la taille des doigts qui compte dans ces interactions !

. Les portiques écotaxe, un « système orwellien » (qui photographie tout le monde, mais ne sert à rien) – BUG BROTHER
Les portails écotaxe ne servent à rien. Ils collectent plus d’information qu’il n’est nécessaire. Ils sont inutiles pour la perception de l’écotaxe, car les repérages par GPS des camions équipés de boitier suffit. Ils ne peuvent au mieux que repérer des fraudeurs (et assez mal).

. appear.in
Un système de vidéoconférence à 8 maxi qui se lance d’un clic.

. Android devrait dépasser les 3 millions d’applis malveillantes d’ici fin 2014 – 01net
Pour l’éditeur de sécurité informatique Trend Micro, 2014 devrait confirmer les tendances : multiplications des applications malveillantes pour les mobiles, fin du support technique de Windows XP, et continuation des grands vols de données…

. Avis sur les libertés numériques – Conseil National du Numérique
Le Cnnum dénonce l’article 13 du projet de loi relatif à la programmation militaire qui autorise la surveillance et l’espionnage de données pour des motifs de sécurité et d’économie par des services de police sans passer par la justice. Le haro est unanime ! Le Cnnum. La Quadrature du Net. L’Asic, Renaissance numérique, le Syntec, et même la Cnil. Gilles Babinet : http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/interview/0203176354634-gilles-babinet-nous-sommes-a-deux-doigts-de-la-dictature-numerique-635485.php Pierre Col pour Zdnet et Philippe Aigrain étant probablement les plus pédagogiques : http://www.zdnet.fr/actualites/pourquoi-la-loi-de-programmation-militaire-2014-2019-est-dangereuse-39796152.htm et http://paigrain.debatpublic.net/?p=8446

. La surveillance est un modèle d’affaire – Bruce Schneier
Google a récemment annoncé qu’il aller commencer à utiliser les photos et les noms des utilisateurs dans certaines annonces, sans votre consentement. Malgré le « Do not track », les grandes entreprises de technologie ne cessent de nous traquer, d’une manière toujours plus agressive, estime le spécialiste en sécurité, Bruce Schneier. Ces entreprises ont systématiquement amélioré leur produit (nous) en réduisant la vie privée des utilisateurs. Le Do not track va permettre d’arrêter l’affichage de publicités personnalisées, mais ne nous garantira en rien l’arrêt du suivi de votre activité en ligne, la revente et la réutilisation des données collectées par devers vous. Plus qu’un Do Not Track, cette loi n’est rien d’autre qu’un « Suivez moi en secret ». La plupart des gens ne sont pas conscients des données que les entreprises collectent sur eux, et le Do Not track fait tout pour que cela continue ainsi. Google a une image plus intime de nous que notre épouse, plus intime que nous même… « Google sait exactement ce que je pense, combien de fois j’y pense et quand je m’arrête d’y penser… Et il s’en souvient pour toujours ». La NSA n’a pas construit son modèle seul, comme le montre les révélations d’Edward Snowden. Son modèle est né de l’écoute existante dans le monde des entreprises du net. Pour Bruce Schneier, nous avons besoin de réglementations protégeant nos vies privées et limitant ce que ces sites peuvent faire de nos données. « La surveillance est le modèle d’affaire de l’internet ». Les principaux sites de l’internet fonctionnent sur le ciblage publicitaire… Tant que nous demeurerons le produit, les entreprises seront peu incitées à nous fournir une réelle intimité. »

. IFTF : Technology Horizons
En 2014, l’Institut pour le Futur compte travailler sur l’horizon des technologies via de nouvelles cartes combinatoires pour aider à naviguer dans le futur. Au menu de 2014, deux thèmes notamment : un sur le rapport homme machine, via les interfaces et les nouvelles modalités d’interactions et un autre sur les Maker Cities, du faire au refaire.

. L’inquiétante banalisation du dopage des cadres – LeMonde.fr
« A partir des années 2000, ces pratiques de dopage se sont développées et répandues dans l’ensemble du monde du travail », écrit Michel Hautefeuille, psychiatre, auteur de « Dopage et vie quotidienne ». Stimulants et apaisants sont très répandus, notamment auprès de ceux qui travaillent en grande entreprise et auprès des dirigeants de PME.

. 5 alternatives à IFTTT (pour être plus productif) – Autour du Web
IFTTT est un service qui permet de construire ses interactions depuis une multitude de services en ligne. Il n’est pas le seul : Zapier – https://zapier.com – Wappwolf – http://wappwolf.com/dropboxautomator – We-Wired Web – https://wewiredweb.com – itDuzzit – http://cloud.itduzzit.com – et bien sûr, leur ancêtre à tous, YahooPipes : http://pipes.yahoo.com/pipes/

. Voyage dans la société numérique (.pdf) – Netxplo
L’Unesco et l’observatoire NetExplo publient un livre en français et en anglais sur l’innovation qui s’intéresse à plusieurs innovations stimulantes présentées au colloque NetExplo.

. La société de l’esprit – Marvin Minsky
Le livre de Marvin Minsky, la société de l’esprit, est disponible en ligne.

. Les métaux de vos smartphones pourraient être irremplaçables – Ars Technica
La diversité des matériaux est sans aucune mesure. Une simple puce de téléphone contient quelques 60 éléments différents. Nos vies sont désormais dépendantes de la rareté d’une poignée de matériaux… Dans la revue Pnas, des chercheurs de l’université de Yale ont enquêté sur les métaux rares que nous utilisons au quotidien et notamment d’essayer de regarder si des substituts étaient envisageables. 12 des 62 éléments que l’on trouve dans les puces de nos smartphones n’ont pas de substituts connus ni envisageables… estiment les chercheurs qui ont mis en place un indice de criticité des éléments.

. Le concours d’innovation d’Anne Lauvergeon : comment tout rater – Atlantico.fr
La france a lancé un concours mondial d’innovation sous la houlette d’Anne Lauvergeon, l’ancienne patronne d’Areva : http://www.innovation2030.org/fr/ autour de 7 grandes thématiques : le stockage de l’énergie, le recyclage des métaux, la valorisation des richesses marines, les protéines végétales et la chimie du végétal, la médecine individualisée, la silver économie et la valorisation des données (Big Data)… Mais pour Pascal-Emmanuel Gobry, fondateur de Noosphere – http://noosphere.io/about/ – pas sûr que ce concours changera quelque chose. Et l’entrepreneur de dénoncer le montant indigent des subventions (200 000 euros puis 2 millions pour les projets retenus en fin de concours -le total devrait pourtant porter sur 300 millions d’euros http://frenchweb.fr/anne-lauvergeon-lance-le-concours-mondial-dinnovation-avec-300-millions-deuros-finances-par-la-bpi/134436). Une goutte d’eau par rapport aux 421 millions d’euros investit dans le capital risque en France au premier semestre 2013. « Pour créer des innovations de rupture, il faut des chiffres de rupture ». L’Etat est-il capable d’évaluer les mérites des innovations qui lui seront proposées ?

. Destinations : être un monde ou ne pas être – Emakina
Alexis Mons revient sur le tourisme nouvelle génération, ces destinations où les gens souhaitent désormais vivre des expériences, bien loin des formes institutionnelles… Le grand concurrent du tourisme, désormais, c’est le jeu vidéo, le bricolage, les évènements sportifs… le vécu ! Le tourisme entre dans la culture geek, c’est-à-dire « dépasser le récit et l’oeuvre pour le traiter comme un monde ». Soyons mémorables !

. De la pénurie des métiers du web – FredCavazza.net
Les formations et postes proposés en entreprises sont en total décalage avec la réalité et la vitesse d’évolution des métiers sur le web. On forme encore des « commerçants en ligne », comme si cela existait encore ! Nos systèmes éducatifs et nos pratiques en matière de ressources humaines n’évoluent pas assez vite, regrette Fred Cavazza. Les besoins sont multiples et le marché n’a pas le temps d’attendre que l’éducation nationale ne forme des jeunes… Même les pratiques de formation continue sont en souffrance, car il n’existe pas d’école pour apprendre les fonctions transverses…

. Open data : cachez ces données que l’on ne saurait voir – Lagazette.fr
Toutes les données candidates théoriques à la libération au titre de l’open data ne sont pas relâchées avec la même célérité. Certaines restent pour le moment bien cachées, pour de bonnes ou de mauvaises raisons qui varient d’une collectivités à l’autre. Derrière le flou juridique ou la peur politique, on trouve surtout des fantasmes, des peurs paniques, liées à la technologie plus qu’aux chiffres, aux comparatifs plus qu’aux données, aux peurs plus qu’aux usages.

. « Internet est soumis à la loi du marché » – LeMonde.fr
« Ce qui est à l’oeuvre, ce n’est pas une révolution technologique, mais les effets d’une politique néolibérale ». « Le webocentrisme vante l’innovation pour mieux faire oublier les dimensions politiques, économiques et historiques ». Evgeny Morozov

. Des pirates pillent l’Europe des polices – L’Express
Retour sur l’affaire Gottfrid Svartholm Warg alias Anakata, un hacker emprisonné depuis août 2012 pour vol de données ultrasensibles (qu’il conteste) : une partie des données du fichier Schengen, l’espace de sécurité européen. Un scandale silencieux.

. Official Gmail Blog : Download a copy of your Gmail and Google Calendar data – Gmail Blog
Google nous rend un peu nos données…

. Mother • Sen.se
Nous avons échangé le lapin contre une mère… C’est un peu pareil, sauf en ce qui concerne l’imaginaire.

. Innovation : 101 projets de jeunes récompensés par le trio Granjon-Niel-Simoncini – LeMonde.fr
Le trio d’investisseur Jacques-Antoine Granjon (Ventes-privees.com), Mar Simoncini (fondateur de Meetic) et Xavier Niel (Free) viennent de soutenir 101 projets portés par des jeunes de moins de 25 ans, en apportant 25 000 euros à chaque lauréat (1500 dossiers de candidature remplis, 300 candidats sélectionnés). Voir la liste des lauréats : http://101projets.fr/wp-content/uploads/101projets_selection.pdf… Et Simoncini d’appeler d’autres investisseurs à rejoindre la démarche pour passer à 1001 projets soutenus l’année prochaine…

. Google met de l’argent sur les robots – NYTimes.com
Google a discrètement acheté 7 entreprises de robotique et a promu Andy Rubin, l’homme à l’origine du projet Android, à la tête des développements dans ce secteur. Google souhaite-t-il fournir le logiciel de la nouvelle génération de robots industriels, comme le suppose Will Knigt pour la Technology Review ? http://www.technologyreview.com/view/522251/why-is-google-buying-so-many-robot-startups/

. Comment faire éclater la bulle de filtrage qui nous protège des opinions opposées ? – Technology Review
La bulle de filtrage d’Eli Pariser montre que les moteurs de recommandations filtrent l’information qu’ils nous délivrent ce qui a pour effet de diminuer notre horizon informationnel. Si vous recherchez le terme BP, Google va décider pour vous s’il va vous renvoyer plutôt des informations sur la capacité d’investissment de BP ou des informations sur la marée noire… La recherche sociale montre que beaucoup de gens préfèrent recevoir des informations avec la façon dont ils voient le monde, ce que les réseaux sociaux et les moteurs de recommandation favorisent, au risque de tuer l’hétérogénéité et la diversité. Eduardo Graelles de l’université Pompeu Fabra de Barcelone et ses collègues affirment avoir construit un moteur de recommandation qui aide les individus à être exposés à un plus large éventail d’opinions. Ils ont ainsi recommandé des idées pro ou anti avortement à des internautes qui s’étaient exprimés sur ces sujets. Les résultats montrent même que les gens peuvent être plus ouverts que prévus aux idées qui s’opposent aux leurs. Pour eux, relier les gens ayant des vues opposées à un grand potentiel. On l’espère !

. Combien de brevets Google détient-il ? – Technology Review
Alors que ses dirigeants ont longtemps dénoncé le système des brevets, et notamment des brevets logiciels, force est de constater que Google a changé de fusil d’épaule. Désormais, Google dépose environ une dizaine de brevets par jours (il a déposé 1800 brevets cette année), alors qu’en 2003, il n’en a déposé que 4 de toute l’année. Ces dépôts permettent à la fois d’avoir un aperçu de ce à quoi travaille Google, mais ils montrent également que Google s’est engagé dans une nouvelle course, avoir le plus important portefeuille de brevets au monde, lui permettant de dépasser Intel et General Electric, et le lançant dans la course des brevets logiciels, juste derrière IBM et Microsoft. Google a besoin de brevets pour défendre Androïd, qui équipe chaque jour 1,5 millions de nouveaux téléphones ! Chez Google, le changement d’état d’esprit a visiblement eut lieu en 2007, l’année où Apple a lancé d’iPhone. Le but de cette course à l’armement propriétaire : avoir un si grand arsenal de brevets pour décourager toute poursuite. Grâce à ces récents rachats, Google affirme contrôler plus de 51 000 brevets, lui permettant de défendre ses prochains produits et ses fonctionnalités. Google estime que ses intentions sont défensives… Mais est-ce que ce sera toujours le cas ? Si l’on en croit son taux de dépôt, la firme est 500 fois plus innovante qu’il y a 10 ans. Le pire est-il à venir ?

. Utiliser l’ingénierie inversée pour comprendre la surveillance de la NSA – Technology Review
Des chercheurs ont lancé le projet Metaphone – http://metaphone.me -, une application Androïd permettant à ceux-ci d’accéder à toutes vos données ! Le but, disposer d’un échantillon de données aussi étendu que la NSA pour voir ce que l’agence américaine peu en apprendre et mieux informer le public des risques qu’il encoure…

. L’anonymat doit-il être rendu à l’internet ? – Technology Review
Les principaux ingénieurs de l’IETF ont demandé aux architectes du logiciel d’anonymisation Tor d’envisager de transformer leur technologie en standard, dans le but de renforcer l’anonymat de tous. Après avoir décidé de travailler au chiffrage des données (cf. les ingénieurs planifient un internet entièrement crypté : http://www.technologyreview.com/news/521621/engineers-plan-a-fully-encrypted-internet/), les voilà qu’ils proposent de faire de l’anonymat en ligne une fonction par défaut ! L’IETF se réveille !

. Votre anonymat dans une boîte pour 49$ – Technology Review
SafePlug – https://pogoplug.com/safeplug – est un boîtier qui redirige très simplement votre connexion sur le réseau Tor.

. Le contrôle vocal n’est pas parfait – Technology Review
Les technologies de commande vocales embarquées dans les voitures savent aussi distraire le conducteur plutôt que de l’aider à se concentrer, estime une recherche.

. Un moteur de recherche de rencontre qui évalue votre goût pour le sexe opposé et réciproquement – Technology Review
Des chercheurs ont mis au point un moteur de recommandation qui vous montre les partenaires qui vous correspond seulement s’ils sont aussi susceptibles de vous trouver attrayant également… Plutôt que d’avoir un moteur qui vous dit : « les garçons qui ont aimé cette fille aiment aussi ces filles », il vous propose de prendre en compte votre propre capacité à séduire.

. Le robot qui change la manière dont on soigne – WSJ.com
Chaque semaine dans le laboratoire de la NIH américaine, un robot réalise des millions d’expériences plus rapidement et plus précises que ne pourrait le faire les hommes. Son but est simple. Trouver de nouveaux traitements et de nouvelles possibilités de soins.

. Baromètre des villes contre le racisme : le palmarès des 50 plus grandes villes de France – République et diversité
L’association République et diversité et le Cran ont lancé la baromètre des villes contre le racisme des 50 plus grandes villes de France, un indicateur qui regarde combien d’adjoints sont issus de la diversité, si la mairie finance des associations antiracistes, etc. Au final, l’ensemble montre un bilan assez intéressant, distinguant les villes multiculturelles mais qui ne l’exploitent pas, des autres. Etude : http://www.le-cran.fr/document-cran-associations-noires-de-france/71-barometre-des-villes-contre-le-racisme.pdf

. Et Facebook inventa le Robocopyright « social »… – S.I.Lex
Dans un brevet déposé, Facebook imagine un dispositif de contrôle des contenus circulant sur le réseau social, ne marquant pas les contenus, mais les utilisateurs eux-mêmes, en les profilant selon leur « propension à pirater ». Facebook ne propose rien d’autre qu’un « Robocopyright » capable de réguler la circulation des contenus en déduisant une propension à pirater à partir des données des collectées sur ses utilisateurs. La police de la pensée est en marche.

. Un piercing innovant permet à des paralysés de contrôler leur fauteuil avec la langue – MaxiSciences
Un piercing comme interface…

. Kinect n’aime pas les gens grossiers – PC INpact
« Microsoft l’a longuement répété avant le lancement de la Xbox One : Kinect ne vous espionne pas et Kinect n’écoute pas vos conversations quand vous ne lui demandez pas de le faire. Par contre, Kinect est capable de vous sermoner quand vous jurez et peut même vous bannir temporairement du Xbox Live si vous insistez pour avoir des rapports avec les mamans de vos adversaires, ou que vous dites de vilains mots sur les vidéos que vous mettez en ligne. »

. Corcuff : « Les sens de ces mouvements n’est pas encore donné » – Le Nouvel Observateur
Pour le sociologue altermondialiste et libertaire Philippe Corcuff, le sens des mouvements de revendication actuel est difficile à apprécier, tant la diversité traduit un foisonnement de revendications catégorielles. Le peuple et le populaire sont de plus en plus des enjeux de luttes de définitions, comme le disait Bourdieu. Est-ce la fin du clivage droite-gauche ? Au profit de quel autre ?

. Les recettes de la French Tech – Opinions Libres
Olivier Ezratty revient sur le lancement de la « French Tech », le nouveau nom des Quartiers numériques, un système de labélisation et d’accompagnement de quartiers numérique à Paris et en province. Une labellisation qui repose sur des critères qui tentent d’apprécier le dynamisme de l’écosystème local et un financement de structures d’incubation et d’accélération de startups. Une approche qui se veut complémentaire des pôles de compétitivités sectoriels… Mais le risque n’est-il pas de trop favoriser le village gaulois français, s’interroge Olivier Ezratty en livrant une critique des limites du cahier des charges des French Techs.

. Démocratie : la mutation – Reflets
La mutation de nos démocratie a bien commencé le 11 septembre 2001. Cela a commencé par des prisons avec des prisonniers sans statuts juridiques. Cela a continué avec une torture légalisée. Partout, les services de polices remplacent la justice. Partout, les lois tentent d’écraser les protestations. Paranoïaques, nos dirigeants ont peur du peuple, de ceux qui les ont mis en place…

. Renault ZOE : une voiture avec DRM est-elle encore une voiture ? – Framablog
Retour sur les « innovations » de la Renault Zoe, la voiture électrique française… qui peut empêcher la batterie de se recharger, à distance. De quoi le propriétaire d’une voiture est-il le locataire ?

. De plus en plus de salariés sont des « sans bureau fixe » – Le Point
Le desk sharing est à la mode.

. Spreadsheets. Data. In Bed
Spreadsheets est une application de mesure du nous pour les couples qui enregistre mouvements, niveau vocal… Enfin, qui le mesure plutôt qui ne l’enregistre. Le plus difficile va être de penser à lancer l’application juste avant…

Enfin, pas tant que ça : http://www.alternet.org/1-10-americans-uses-smartphone-during-sex?akid=11189.108806._Bxuph&rd=1&src=newsletter929418&t=12 Visiblement, 1 Américain sur 10 utilise son Smartphone quand il fait l’amour. Nos téléphones seront-ils nos nouveaux #sextoys ?

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *