Thawte défend sa carte d’identité numérique