Dans la santé, l’avenir est au B2B