Ericsson, Nokia et Motorola s’allient autour de la sécurité des transactions