La messagerie instantanée prend des galons