Le jouet traditionnel mise sur l’électronique pour résister aux consoles vidéo