Au SIGGRAPH, les mondes virtuels deviennent réels