Le sport au secours du haut débit ?