Dis-moi avec qui tu échanges, je te dirais qui tu es

Des chercheurs de HP ont mis au point une méthode permettant de cartographier les mouvements de courrier électronique au sein d’une organisation. Cela permet l’identification automatique des communautés d’utilisateurs, explique Joshua Tyler, le responsable du projet. Ainsi, il est possible de savoir qui parle avec qui ou qui ne parle jamais avec qui, de mesurer si les communautés correspondent à l’organisation hiérarchique de la société, s’il y a des leaders de groupes sans responsabilités dans l’organigramme, etc. Ce procédé statistique est censé respecter la confidentialité des correspondances privées, puisque aucun message n’a besoin d’être ouvert pour faire ces mesures. Les tests en grandeur nature réalisés chez HP ont permis d’identifier des groupes qui ne faisaient pas partie de la structure officielle.
L’info : http://news.com.com/2100-1032-993897.html?tag=fd_top et http://www.nature.com/nsu/030317/030317-5.html et http://www.zdnet.fr/techupdate/applications/0,39020852,2132521,00.htm
L’étude « Email as Spectroscopy : Automated Discovery of Community Structure within Organizations » (.pdf) : http://www.hpl.hp.com/shl/papers/email/email.pdf
Joshua Tyler : http://www.hpl.hp.com/shl/people/jtyler/

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *