« Pour une science humaine de l’internet »

Dans un article fondateur du projet « Interdisciplines.org », Gloria Origgi considère qu' »internet constitue une révolution culturelle et cognitive profonde, qui a changé notre vie quotidienne, nos pratiques de recherche et est en train de modifier les contenus mêmes de la recherche. Cette transformation majeure, sous les yeux de tous, peine à trouver l’espace qu’elle mériterait dans la recherche scientifique contemporaine (…) Le résultat en est que l’analyse d’un phénomène de cette ampleur se trouve trop souvent entre les mains de techniciens ou de gourous improvisés. »
L’article étudie « d’un côté, comment l’arrivée d’internet modifie nos pratiques cognitives et culturelles et de l’autre, quels outils de recherche dans les sciences cognitives peuvent être utiles pour comprendre internet. »
L’article : http://www.interdisciplines.org/defispublicationweb/papers/1/language/fr
Sur le même site, Catherine Garbay étudie l’impact des Technologies de l’information et de la communication dans le développement d’une approche interdisciplinaire de la recherche scientifique et lance un débat en ligne sur le sujet :
« 1- les lieux, les instants et les formes de confrontation entre humains et artefacts techniques se multiplient et conduisent à renouveler les statuts accordés aux systèmes techniques, à leurs usagers et à leurs environnements ;
2- de nouveaux objets d’étude, de nouvelles finalités de recherche émergent dans le même temps, qui ébranlent les frontières disciplinaires ;
3- des visions plurielles s’élaborent ainsi, qui vont s’ancrer progressivement dans le mouvement d’explicitation, de modélisation et de confrontation suscité par les sciences de l’information ;
4- de nouveaux instruments des pratiques collectives surgissent enfin, qui sont susceptibles de renouveler en profondeur les approches du travail interdisciplinaire. »
L’article : http://www.interdisciplines.org/interdisciplinarity/papers/2

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *