Des messages pour vous servir

Dans les entreprises américaines, la messagerie instantanée se développe comme un moyen de communication utile. Les sociétés y voient une technologie peu coûteuse permettant d’améliorer les rapports internes. Selon le Wall Street Journal, 84 % des entreprises américaines utilisaient des messageries instantanées en interne en mars 2003 contre 61 % en juillet 2001.
Mais leur utilisation est en train de franchir les limites de l’entreprise pour aller jusqu’aux clients… LiveOffice propose ainsi de créer des icônes, sur les pages web des entreprises, pour qu’un internaute puisse joindre directement en ligne une personne disponible dans l’entreprise, via un logiciel de messagerie instantanée. Mais on peut également brancher à l’autre bout d’une messagerie instantanée des petits robots programmés pour dialoguer avec des utilisateurs et capables de répondre à la plupart des demandes. C’est le cas par exemple de RecipeBuddie, un petit programme pour la messagerie MSN, développé pour une marque d’alimentation qui suggère aux consommateurs des recettes utilisant les produits de la marque.
L’info : http://www.courrierinternational.com/numeros/658/1662003_multimedia.asp?TYPE=multimedia
LiveOffice : http://www.liveoffice.com
RecipeBuddie s’installe sur la messagerie de MSN : http://hot.activebuddy.com/catalog/recipebuddie/nspage.html
Le concours annuel de clavardage entre homme et machine, (le Loebner Prize) a eu lieu le 18 octobre 2003. Remporté depuis deux ans par Alicebot (voir : http://www.fing.org/index.php?num=2237,2), cette année, les paris semblaient un peu plus ouverts et les votes des jurés se sont portés sur un programme allemand : Jabberwock.
L’info : http://news.bbc.co.uk/go/em/-/2/hi/technology/3116780.stm
Le site du Loebner Prize : http://www.surrey.ac.uk/dwrc/loebner/ et http://www.loebner.net/Prizef/loebner-prize.html
Alicebot : http://www.alicebot.org
Jabberwacky, un intéressant challenger : http://www.jabberwacky.com
Le lauréat 2003, Jabberwock : http://www.abenteuermedien.de/jabberwock

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *