Fracture numérique : l’âge est le critère le plus déterminant