Les portes des « distrants » s’ouvrent sur les plus grandes capitales du monde

Avec le système de vidéoconférence que souhaite implanter la société Tholos dans certains lieux publics des plus grandes villes du monde, on aurait presque l’impression que les portes des « distrants » (des portes permettant de se téléporter d’un monde à un autre), inventées par Dan Simmons dans le Cycle d’Hypérion, vont s’ouvrir demain. Imaginez d’énormes écrans cylindriques qui, quand on les regarde, nous renvoient l’image prise par un autre dispositif identique, mais placé à l’autre bout du monde. Paris pourrait ainsi être une porte ouverte sur Pise, Londres ou New York… Le procédé souhaite offrir une diffusion temps réel d’images grandeur nature, avec des microphones et des écouteurs permettant au public de converser avec des gens étant à l’autre bout du monde. Etonnant.
Un écran Tholos en situation mettant Paris et Pise l'un à côté de l'autre...
L’info : http://www.wired.com/news/technology/0,1282,60914,00.html/wn_ascii
Tholos Systems : http://www.tholos-systems.com/htm/hom_ff.htm
Tout aussi intéressant, les Français d’Electronic Shadow proposent de nombreux dispositifs scénographiques dont V-Med, un espace hybride où deux espaces distants se reflètent, l’un à Palerme, l’autre à Helsinski ; ou encore le « Miroir d’Alice » intégré à un projet de Centre culturel français à Palerme qui permettrait au personnel et aux visiteurs du centre culturel d’échanger avec les internautes connectés sur son site et réciproquement.
V-Med, l'espace où l'on perçoit 2 espaces distants
V-Med : http://www.electronicshadow.com/v-med2/FR/scenographie.htm
Le projet de Centre culturel français à Palerme : http://www.electronicshadow.com/hybdes/index2.htm
Electronic Shadow : http://www.electronicshadow.com

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *