Comment les mobiles urbains perçoivent-ils leurs outils ?

Lors d’une table-ronde sur la mobilité à Stockholm, les chercheurs Annalena Ström Carlsson et Erik Kruse ont présenté les résultats d’une étude approfondie sur les pratiques et la perception des outils de communication électronique par les early adopters.
S’intéressant d’abord au sentiment de dépendance que ces utilisateurs ressentent vis-à-vis de ces outils, les auteurs constatent qu’il ne s’agit ni d’un attachement névrotique à l’objet, ni du produit d’une analyse de besoins, mais d’une attente « émotionnelle, qui concerne l’identité même des utilisateurs et qui contribue à la constituer en leur offrant une liberté – un « lieu tiers » – où les vieilles habitudes et règles n’ont plus cours. »
L’essentiel de l’étude s’intéresse au choix des médias en fonction des personnes à contacter, du message et du contexte. Plus le contact est éloigné, plus l’éventail de choix se restreint et plus le choix du média est figé dans le temps. A l’inverse, pour les relations proches, les utilisateurs arbitrent et négocient inconsciemment entre SMS, appel vocal, courriel, message instantané… selon le moment, ce qu’ils ont à dire, la situation et la réaction supposée de l’interlocuteur. Ce choix, pour des utilisateurs qui disposent d’un contrôle suffisant de leurs outils pour en oublier (ou en intégrer inconsciemment) les contraintes, est lui-même conçu comme une liberté nouvelle.
L’article : « The Connected Generation » (.pdf), http://web.hhs.se/cic/roundtable2003/papers/D21_StromCarlsson_Kruse.pdf
La Stockholm Mobility Roundtable 2003 : http://web.hhs.se/cic/about/roundtable.htm
A l’inverse, David Gibson et Carsten Sorensen constatent que l’expérience professionnelle qu’ont les cadres des technologies mobiles reste très éloignée de l’objectif de continuité, de fluidité, de mobilité des données, promue par le marché : l’informatique omniprésente et « enfouie » reste une perspective théorique. Aujourd’hui les outils imposent leur logique et leurs contraintes.
L’article : « Ubiquitous Visions and Opaque Realities » (.pdf) : http://web.hhs.se/cic/roundtable2003/papers/S21SorensenGibson.pdf

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *