Et maintenant : la cyberpersécution

On connaissait les persécutions, parfois terribles, que se font subir certains enfants et adolescents entre eux : intimidation, menaces, brutalités, harcèlement, racket… Dans la gamme des perversités auxquelles s’adonnent les petits tyrans nouvelle génération des cours d’école, on compte désormais les rumeurs propagées par SMS, les menaces par e-mail, l’envoi de photos compromettantes, voire même la création de sites web dédiés à la critique, l’injure et le harcèlement d’une victime. Décidément, les Ntic ne changent pas le monde…
L’info : http://slashdot.org/article.pl?sid=03/11/17/2017232 et http://www.freep.com/money/tech/mwend17_20031117.htm et http://news.bbc.co.uk/1/hi/england/nottinghamshire/2933894.stm

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *