357 municipalités américaines ont construit leur propre réseau haut débit

Les services d’accès à l’internet haut débit sont souvent inaccessibles aux résidents des petites villes américaines, c’est pourquoi elles sont de plus en plus nombreuses (+ 54 % en deux ans) à prendre le relais du secteur privé ce qui n’est pas du goût des opérateurs. En février 2004, la Cour Suprême américaine doit entendre les arguments de plusieurs géants des télécoms qui, en vertu du Telecommunications Act de 1996 souhaitent que les Etats puissent interdire la construction de réseaux par les villes. Conçue pour favoriser le développement numérique, cette déréglementation indique que n’importe quelle entité peut proposer des services de télécommunications sans définir le terme entité.
L’info : BE Etats-Unis, numéro 540, 14 janvier 2004 – Mission pour la science et la technologie, Ambassade de France aux Etats-Unis : http://www.france-science.org
et http://www.infoscience.fr et (enregistrement obligatoire) http://www.latimes.com/technology/la-fi-munitel11jan11,1,2819287.story?coll-headlines-technology

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *