Le fonctionnement du phare

Soutenue par l’Autorité de Régulation des Télécommunication (ART) dans sa démarche d’expérimentation, l’association rétaise Radiophare a créé un réseau de sociétés coopératives d’intérêt collectif (Scic) visant à équiper différentes communes de Charente-Maritime en réseaux Wi-Fi maillé (mesh network). Parmi les réalisations mises à disposition des habitants et visiteurs : une plate-forme participative citoyenne à Saint-Martin-de-Ré, un réseau maillé entre les entreprises de Saint-Sauvant et une initiative de télémédecine sur l’île d’Aix (voir : http://www.fing.org/index.php?num=4307,2).
Pour l’été, Radiophare proposera des accès à l’internet et des services payants comme des albums photos numériques sur lesquels les estivants pourront intégrer leurs clichés. Via son réseau maillé, Radiophare projette également de mettre en place un dispositif de co-voiturage entre l’Ile de Ré et l’agglomération de La Rochelle qui permettra de situer et déterminer la disponibilité des véhicules participant au projet.
L’info : http://www.arantis.com/…00491042?OpenDocument
Radiophare : http://wistro.radiophare.net
Pierre Lombard du Benchmark Group revient sur la notion de réseau maillé : « Mesh ou le réseau Wi-Fi mobile pour tous » :
http://solutions.journaldunet.com/0402/040217_chro_lombard.shtml

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *