Et maintenant, le licenciement par SMS !

Alors que les procédures de licenciement par e-mail avaient donné lieu à des débats jurisprudentiels de taille (Lire : http://emploi.journaldunet.com/php/publication/publication.php?i=1435), voici maintenant que la question se décline sous l’angle du SMS.
Les employés d’une société de crédit sud-coréenne en difficulté – Korea Exchange Bank (KEB) – seront prochainement informés de leur licenciement par texto. Motif : la direction s’estime incapable de joindre les protagonistes – justement en grève contre les réductions d’effectif – autrement que par ce biais.
Le taux de pénétration du téléphone mobile dans ce pays avoisine en effet les 70 % ; mais est-ce une raison suffisante ?
L’info : http://www.liberation.com/page.php?Article=181691
L’occasion de rappeler peut-être un projet présenté en février 2003 au Carrefour des Possibles de la Fing, EduSMS, service de pointage d’absence permettant aux établissement d’envoyer par SMS aux parents d’élèves les relevés d’absence de leur progéniture. Il est vrai qu’il s’agissait là d’inciter les élèves à aller travailler et non l’inverse…
Lire : http://www.fing.org/index.php?rubrique=projets_carrefour06 et http://www.soluphone.com/edusms.htm

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *