Le marché français de la téléphonie mobile encore très concentré

L’ART (Autorité de régulation des télécommunications) vient de rendre publique une étude sur la situation concurrentielle des opérateurs de téléphonie mobile de sept pays européens, dont la France, de 1996 à 2002, réalisée par l’Omsyc (Observatoire mondial des systèmes de communication).
La France est, avec la Finlande et l’Espagne, l’un des pays où le marché est le plus concentré. Orange disposait d’environ 49 % de part de marché en 2001 ; en comparaison, en Grande-Bretagne, quatre acteurs se partagent entre 24 et 26 % de part de marché.
La France fait également partie (avec l’Espagne et l’Italie) des trois pays qui ne disposent toujours pas d’opérateur mobile virtuel (au même titre que l’Espagne ou l’Italie) et demeure le seul pays qui ne possède pas un opérateur entièrement dédié à la téléphonie mobile de 3e génération.
En revanche, la France (qui partait d’assez bas) et l’Allemagne sont les deux pays qui ont connus les plus fortes croissances du taux d’équipement de la population en mobile.
L’info : http://www.01net.com/article/234818.html
L’étude : http://www.art-telecom.fr/publications/etudes/index-etomsyc04.htm

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *