Mesurer l’usage simultané des médias réserve des surprises

En comparant différentes manières de mesurer l’usage des médias, le Centre de design des médias de l’université Ball State (Indiana, Etats-Unis) relève quelques résultats surprenants. D’une part, le temps réellement passé par les habitants d’une petite ville américaine typique à utiliser des médias est près de deux fois supérieur à celui qu’ils déclarent lors d’enquêtes téléphoniques ou même lorsqu’ils acceptent de remplir un carnet dans lequel ils notent leurs pratiques. L’ordinateur domestique (21 mn déclarées par téléphone, 64 mn effectives) et la télévision (2 h déclarées, 5 h19 pratiquées) sont les pratiques les plus fortement sous-évaluées.
L’étude mesurait un autre phénomène mal connu, celui de la multi-utilisation. Si le téléviseur reste allumé une grande partie de la journée, près de la moitié des individus observés se livre à d’autres occupations en même temps : utiliser l’internet sur un PC (20,8 % à 29,1 % suivant les tranches d’âge), lire son courrier (9 % à 12,8 %), lire un journal ou un magazine (12 % à 18,2 %)… Ces « multi-usages » sont également très fortement sous-estimés dans les enquêtes déclaratives.
L’info : http://www.emarketer.com/news/article.php?1002686
Communiqué de l’université Ball State : http://www.bsu.edu/up/article/0,1370,13210-2914-18107,00.html

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *