Logiciels sociaux : magie ou illusion ?

Le lancement en test du site de « social networking » (réseautage social, voir http://www.fing.org/index.php?num=4367,2) Orkut, qui dépend du moteur de recherche Google, était censé démontrer l’immense potentiel de ces outils. Pour l’instant, il montre surtout combien il est difficile d’inscrire les dynamiques sociales dans des logiciels et de les concilier avec des objectifs commerciaux d’une part, des contraintes juridiques et de « correction politique » de l’autre. Mais tout n’est pas perdu, si l’on en juge par le nombre d’articles sur Orkut dans la « blogosphère », ou par l’apparition d’une chanson dédiée à Orkut : Orkut a bien créé une communauté, celle des internautes qui parlent d’Orkut.
A propos de la chanson : http://blog.redherring.com/MT/archives/main/000128.html
Orkut : http://www.orkut.com
« Pourquoi je trouve Orkut nul », un long article de la blogueuse Danah Boyd, suivi d’autres commentaires dans le même sens : http://www.zephoria.org/thoughts/archives/2004/01/30/venting_my_contempt_for_orkut.html
Dans un article intitulé « A la recherche du prochain Google », le Red Herring considère toutefois que le lien entre recherche et réseaux sociaux (d’amis, d’experts…) est l’une des pistes à explorer pour les moteurs de recherche de l’avenir. Parmi les autres innovations à suivre : les fonctions de localisation des recherches, les moteurs spécialisés, les outils de navigation visuelle, ou des moteurs sémantiques qui groupent les résultats en catégories cohérentes, pour aider l’utilisateur à distinguer les résultats qui l’intéressent des autres.
L’article : http://www.redherring.com/article.aspx?f=Articles/2004%2f03%2fc9c941dc-7680-4b83-8612-75e5b26d16b7%2fc9c941dc-7680-4b83-8612-75e5b26d16b7.xml

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *