Pourquoi votre courriel ne reçoit pas de réponse

Si vous avez quelque chose à demander par courriel, sachez-le : plus le nombre de destinataires de vos courriels est grand, moins vous avez des chances de recevoir une réponse. C’est le résultat apparemment paradoxal de l’étude menée par Greg Barron de la Harvard Business School et Eldad Yechiam de l’université de l’Indiana. La raison : estimant que les autres sont capables de répondre, chacun des destinataires se dégagera de cette responsabilité pour lui-même. La responsabilité se « diffuse », au point de ne plus être assumée… L’étude constate également que les destinataires tendent à répondre plus facilement aux demandes émises par une femme. Il semblerait aussi qu’il y ait une différence selon le statut des différents destinataires : si tout le monde est placé au même plan, dans le champ « destinataire » du courriel, on assiste au phénomène observé par Barron et Yechiam ; en revanche, si plusieurs personnes sont mises en copie, le destinataire principal du courriel peut au contraire se trouver sommé de répondre, sous le regard des témoins choisis par l’expéditeur.
L’info : http://hbsworkingknowledge.hbs.edu/item.jhtml?id=3947&t=innovation

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *