Le P2P au tribunal

La Fédération internationale de l’industrie phonographique (Ifpi) a présenté un premier bilan des poursuites engagées contre des internautes fin mars 2004, en Allemagne, au Danemark et en Italie, débouchant sur quelque 200 procès. Selon ses chiffres, l’échange de fichier sur les réseaux P2P se serait tassé depuis les premières poursuites.
En France, le Syndicat national des éditeurs phonographiques (Snep), après avoir mené une campagne d’action, s’est vu confirmé, par Patrick Devedjian, ministre délégué à l’Industrie en concertation avec Renaud Donnedieu de Vabres, ministre de la Culture et de la Communication, le lancement d’un plan national de lutte contre la piraterie.
L’info : http://www.journaldunet.com/0406/040609ifpi.shtml et http://www.01net.com/article/237520.html et http://www.bucheron.net/weblogs/index.php?2004/06/08/352-lifpi-annonce-des-poursuites-en-france et http://zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39156267,00.htm
L’étude de l’Ifpi : http://www.ifpi.org/site-content/press/20040608.html
Le communiqué d’annonce du plan de lutte gouvernemental contre le piratage : http://www.industrie.gouv.fr/cgi-bin/industrie/sommaire/comm/comm.cgi?COM_ID=3080&_Action=200
Le Snep : http://www.disqueenfrance.com
Plusieurs sociétés d’artistes et associations de consommateurs se sont en revanche élevés contre le tout répressif : (.pdf) : http://www.ratiatum.com/files/CP-Alliance_Artistes_et_Public.pdf

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *