Egee succède à Datagrid

La grille de calcul européenne Datagrid a rassemblé 21 partenaires scientifiques et industriels européens, regroupé jusqu’à 15 000 ordinateurs et plus de 15 teraoctets de stockage répartis sur 25 sites en Europe. Le tout mis au service de 500 scientifiques et de trois domaines d’applications majeurs : la physique des hautes énergies, les applications biomédicales et l’observation de la terre. Malgré ces bons résultats, Datagrid laisse place à une nouvelle mouture Egee (Enabling Grids for E-Science in Europe – 70 organismes partenaires issus de 25 pays) dont l’objectif est de rendre la grille de calcul européenne disponible partout en Europe, 24 heures sur 24.
L’info : Le Journal du CNRS, n°173, juin 2004 : http://www2.cnrs.fr/presse/journal
Egee : http://egee-intranet.web.cern.ch/egee-intranet/gateway.html
Datagrid : http://eu-datagrid.web.cern.ch/eu-datagrid

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *