Les interfaces « douces » progressent

Après Violet et sa lampe DAL, la société américaine Ambient Devices, essaimage du MIT, développe des objets quotidiens en réseau, dont la forme ou la luminosité changent en fonction d’informations reçues de l’internet. Une brique prend une couleur différente selon le temps qu’il fait dehors, une boule de cristal s’illumine différemment selon la tendance boursière, des petits moulins tournent plus ou moins vite selon le niveau des ventes de l’entreprise… L’idée consiste à n’alerter l’utilisateur qu’en cas de besoin, et à le laisser se livrer à d’autres occupations sans avoir à se préoccuper de suivre ces informations.
L’info : http://www.economist.com/science/tq/displayStory.cfm?story_id=2724516
Ambient devices : http://www.ambientdevices.com/
Le français Violet est le véritable précurseur de ces produits et services d’intelligence ambiante basés sur les concepts d’interfaces calmes et émotionnelles : http://www.violet.net/

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *