L’internet par dirigeable

Un projet européen teste l’utilisation de plates-formes aériennes (ballons, dirigeables ou avions automatiques) situées dans la stratosphère, à 20 km d’altitude pour diffuser le haut débit vers les zones peu urbanisées. Le débit entre le sol et les plate-formes aériennes pourrait atteindre 120 Mb/s. Fonctionnant grâce à des piles à combustible emmagasinant l’énergie solaire, les aéronefs décriraient des cercles autour d’un point fixe et couvriraient au sol une zone de 60 kilomètres de diamètre. Le service pourrait être rendu à des utilisateurs fixes, ou à des voyageurs assis dans un train. Selon ses promoteurs, ce mode de communication serait beaucoup plus fiable et performant que le satellite.
L’info : http://www.letemps.ch/….
Capanina : http://www.capanina.org/
Le projet Capanina est dérivé d’un projet précédent finalisé en 2003, HeliNet : http://www.helinet.polito.it/home.asp

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *