La France malade de ses TIC ?

Selon un rapport de l’Idate et de Rexecode rédigé pour la DiGiTIP (Direction générale de l’industrie, des technologies de l’information et des postes), la part de la France dans l’économie mondiale des technologies de l’information et de la communication n’a cessé de régresser au cours des dernières années. L’effet de la diffusion des TIC sur la productivité horaire du travail serait deux fois moindre qu’aux Etats-Unis. Faiblesse de la R&D, fiscalité peu adaptée, coûts salariaux élevés et faiblesse de la consommation nationale sont parmi les facteurs pointés du doigt par les deux instituts d’études. L’étude préconise un investissement fort dans les TIC pour rattraper le retard français, sous peine de le voir se creuser. Le rapport milite pour un engagement ciblé des pouvoirs publics, autour de domaines préalablement et soigneusement repérés et pour le développement de pôles et régions d’excellence à l’échelle européenne – à l’image du pôle micro-électronique de Grenoble-Crolles. Enfin, il souligne l’importance plus générale de stimuler l’innovation et la recherche, via des incitations financières.
L’info : http://www.reseaux-telecoms.com/news_btree/04_08_30_181640_287/News_view

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *