Les blogueurs de campagne inquiètent les journalistes

Dans un très long article, le New York Times s’intéresse avec un peu d’inquiétude à « l’armée des blogueurs en t-shirts, généralement bénévoles », qui suit désormais la campagne présidentielle américaine et dont l’influence, au moins sur le microcosme policito-médiatique, croît sans cesse. Activistes, enseignants en rupture de ban, journalistes qui, tout en préparant pour leur employeur la chronique journalistique de la campagne, s’affranchissent de leur devoir de réserve sur leur blog, salariés des premiers blogs professionnels, le profil des blogueurs politiques est très divers, leurs motivations aussi. Mais quatre caractéristiques les réunissent : la rapidité de réaction, la liberté de ton (jusqu’à la violence), l’humour (rarement tendre) et la radicalité des opinions exprimées. S’y ajoute, souvent, un désir paradoxal : être reconnus comme de « vrais » journalistes, voire embauchés par de « vrais » titres, recevoir une « vraie » accréditation aux conventions des partis… avec bien sûr, le risque d’une banalisation.

L’info (NY Times)
Wonkette
Daily Kos

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *