Les puces Rfid pour aider le déplacement accompagné

Les étiquettes passives (Rfid) déployées dans l’environnement pourraient être utiles pour aider au déplacement de personnes handicapées. Tel est l’un des résultat de l’équipe de recherche du professeur Vladimir Kulyukin, de l’université d’Etat de l’Utah, qui travaille sur un robot guide d’aveugle dont les performances sont améliorées grâce à l’utilisation d’étiquettes Rfid. Celles-ci déclenchent par exemple des comportements locaux (retrouver un bureau ou les toilettes) ou permettent d’atteindre des objectifs globlaux de navigation (trouver le meilleur chemin dans un dédale de couloirs).

Pour en savoir plus sur le programme Sandee (System for Assisted Navigation in Dynamic and complEx Envrironments) et vidéos, via Roland Piquepaille.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *