L’internet dans les PME européennes – cru 2005

Comme chaque année, BNP Paribas Lease Group publie son enquête sur l’utilisation des technologies de l’information dans les PME (6 à 200 salariés) de quatre pays européens – Allemagne, Espagne, France, Italie.

Si le taux d’équipement des PME ne bouge plus, se situant déjà à un niveau très élevé dans les quatre pays (93 % de PME connectées à l’internet en France, dont près de 4 sur 5 en Adsl), certains mouvements se dessinent néanmoins. Les écarts entre secteurs tendent à s’accroître, les services et l’industrie restant en tête, le commerce de détail, le BTP et les transports restant deux fois moins équipés en terme de nombre d’ordinateurs par entreprise. Les ordinateurs portables représentent désormais 19 % du parc en France.

L’enquête note une progression continue de tous les usages de l’internet. La France reste légèrement en dessous des autres pays étudiés, mais l’écart tend à se combler. On note que 59 % des PME utilisent les sites de réservation de voyages et d’hôtels, 35 % les sites d’appels d’offres (avec une forte prime pour les PME de plus de 100 salariés, à 60 %), 35 % également les sites de recrutement et 29 % les sites d’achat et de vente de matériels d’occasion. En revanche, seules 31 % des PME françaises ouvrent l’internet à tous leurs salariés, contre 45 % en Espagne – qui apparaît dans l’enquête, sur presque tous les points, comme le pays le plus avancé – et en Allemagne. Et la proportion des salariés qui peuvent accéder depuis l’extérieur au système d’information de leur entreprise reste très faible, 13 % en France et 21 % en Espagne.

Le nombre d’entreprise qui dispose d’un site web progresse doucement : c’est désormais le cas de 49 % des entreprises françaises de 6 à 9 salariés et 77 % des entreprises de 100 à 200 salariés. Ces sites restent encore majoritairement des vitrines, mais 55 % des PME françaises qui disposent d’un site déclarent s’en servir pour « procurer des services aux clients », 35 % pour recueillir des commandes – les plus petites entreprises se distinguant avec un taux de 49 % – et 11 % pour procurer des services aux fournisseurs. Dans ce domaine, la France conserve son retard vis-à-vis de ses voisins : plus de 62 % des PME allemandes, espagnoles et italiennes possèdent un site web et elles sont nettement moins nombreuses à déclarer s’en servir pour « la notoriété et l’image ».

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *