Les pionniers ont changé

L’innovation n’est plus le fait des grandes sociétés rappelle Nicholas G. Carr dans un article pour BusinessWeek. Durant les 50 dernières années, quiconque souhaitait prendre le pouls de l’avenir de l’informatique d’entreprise pouvait se tourner vers ce que faisaient les mastodontes du secteur. Construire ou acheter de nouveaux systèmes demandait des moyens auxquels seules les plus importantes sociétés avaient accès. Les entreprises plus petites devaient attendre que les coûts baissent et suivre avec application les pas des anciens.

Mais les choses ont changé constate-t-il. Aujourd’hui, les pionniers de l’informatique sont souvent de petites organisations qui ne disposent pas de gros capitaux. Elles ne sont d’ailleurs pas toutes des entreprises, mais aussi des écoles, des associations, des administrations. Plutôt que d’attendre patiemment que les nouveaux systèmes soient disponibles et accessibles, elles inventent de nouveaux modèles avec du matériel abordable, des logiciels libres, et des applications disponibles sur l’internet. Ces petites organisations sont prêtes à essuyer les plâtres de technologies parfois encore immatures parce que le bénéfice en terme de coût ou d’image existe, même si elles ne les transforment pas toujours en succès.

Les investisseurs ne s’y trompent pas d’ailleurs, comme le rappelle le New York Times : l’investissement dans les start-ups qui font du développement logiciel open source est en forte croissance.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *