Le futur du divertissement

Je vous invite à lire le passionnant dossier de l’édition européenne de Newsweek sur l’avenir du divertissement qui passe en revue les transformations que connaissent tous les secteurs des médias.

A lire notamment, cet article sur l’avenir de la télévision et du cinéma qui laisse la part belle à Jana Bennett, directrice de la télévision à la BBC, pour qui « le divertissement ne sera plus jamais linéaire ». Pour elle l’internet change la chronologie de la production et de la consommation des médias : comme ce sera le cas avec Bubble, le prochain film de Steven Soderbergh, qui, grâce à l’un de ses producteurs, 2929Entertainment, devrait être disponible le jour même de sa sortie, en janvier 2006, sous une multitude de formats – cinéma, DVD, téléphone mobile, etc.

A lire aussi l’interview de Yair Landau, président de Sony Pictures Digital, et le papier consacré à Alain Levy d’EMI Music, qui montrent, s’il en était besoin, que les géants semblent avoir pris leur partis des changements induits par l’internet.

Une image issue du jeu FaçadeIntéressant encore que cet article sur la sensibilité féminine dans les jeux vidéos et qui met en avant Façade, un jeu développé par Andrew Stern et Michael Mateas, dont la moitié des 150 000 téléchargements ont été effectués par des femmes. Ce jeu, aux sessions très courtes (15 minutes), est centré sur une histoire interactive proche du jeu de rôle dont le seul but est de modifier les actions des personnages avec lesquels vous êtes amené à discuter : ici, Trip et Grace, un jeune couple sur le point de se marier et que vous venez d’entendre se quereller violemment…

Signalons enfin cet article-ci sur comment les technologies sont en train d’aider les aspirants musiciens/écrivains/artistes à devenir professionnels et à vendre leurs oeuvres parfois mieux que ne sauraient le faire bien des éditeurs.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *