ProspecTIC 2010 : paiement et monnaie électronique

Lire et commenter cette annexe au neuvième chapitre de ProspecTIC 2010 : Paiement et monnaie électronique.

En synthèse

L’argent est électronique depuis longtemps. (…) En revanche, l’internet a donné naissance à peu de moyens de paiement réellement nouveaux.

Les paiements « traditionnels » poursuivent leur dématérialisation
On établit traditionnellement une distinction entre les « micropaiements  » d’une part et les paiements de montant moyen ou élevé de l’autre. S’agissant des seconds, pour les paiements des particuliers, la carte bancaire règne presque seule, si l’on excepte le télépaiement des impôts (particulièrement développé en France et au Royaume-Uni) et les services de paiement de factures aux Etats-Unis. La sécurisation de ces paiements ne pose guère de problème technique, même en l’absence de lecteur de carte à puce associé au terminal de l’utilisateur. Un grand nombre de systèmes ont été proposés en ce sens. Pourtant, la quasi-totalité des paiements par carte recourt au protocole le plus ancien et le moins sécurisé, SSL (Secure Sockets Layer), qui se contente de chiffrer les échanges et (en principe) de certifier l’identité du commerçant. Le client n’est pas authentifié, la transaction pas signée : mais la commodité du protocole, qui n’exige presque aucune logistique de gestion de clés, ni aucun équipement côté client, a de fait emporté la décision collective des acteurs. (…)

Les deux possibilités viables sont alors les téléphones mobiles (ce qui suppose l’intervention des opérateurs, que les banques ne désirent pas nécessairement) et les cartes sans contact (technologie de type RFID) que les ordinateurs et les mobiles sauront vraisemblablement lire d’ici peu.

Les « micropaiements  » : une émergence sans cesse reportée
Le seuil qui sépare les petits paiements des moyens paiements est en effet purement économique : est considéré comme un « petit » paiement celui qui coûte trop cher à traiter compte tenu de sa valeur. Si le coût de traitement baisse, le seuil baisse aussi. (…)

Les micro-paiements restent donc pour l’instant un concept sans application massive sur l’internet. En ira-t-il autrement demain ? La réponse ne proviendra pas de la technique, qui est dores et déjà disponible. On peut cependant prévoir que les cartes (vraisemblablement sans contact) de demain – si elles deviennent facilement interopérables entre réseaux bancaires et à l’échelle européenne, si leurs tarifs baissent, si le degré de confidentialité qu’elles offrent s’améliore… – connaîtront un jour ou l’autre un succès comparable à celui de la carte bancaire.

Paiement de personne à personne : l’exception PayPal
Dans les premiers temps de l’internet, avant même la vague du « P2P », plusieurs systèmes se fixaient pour objectif de faciliter les transactions financières entre particuliers et ainsi, de contribuer au grand mouvement de désintermédiation que le réseau était censé déclencher. La plupart de ces systèmes ont fait long feu. Seul subsiste aujourd’hui, du moins à une échelle significative, le système PayPal, racheté depuis peu par eBay – et qui de fait, avant même son rachat, servait avant tout à dénouer les transactions enregistrées sur eBay.

La tentation de court-circuiter les dispositifs bancaires restera forte et d’autres initiatives sont en cours, telles que P2P Cash. Mais on peut parier que les systèmes de paiement traditionnels ont encore de beaux jours devant eux.


Une sécurité accrue peut-elle ramener la confiance dans les moyens de paiements électroniques ? Peut-on espérer voir poindre dans les prochaines années LA solution de micropaiement qui permettra à l’internet de devenir enfin la plateforme marchande mondiale que beaucoup espèrent ? Les freins à cet espoir sont-ils vraiment d’ordre technologique ?

Venez réagir et collaborer à ProspecTIC 2010, l’exercice de prospective de la Fing et de l’Irepp.

À lire aussi sur internetactu.net

0 commentaires

  1.  » Les freins à cet espoir sont-ils vraiment d’ordre technologique ?  »

    N’est pas émetteur de monnaie électronique qui veut… et c’est bien la tout le problème.
    Chasse gardé !

    Cordialement,
    Paul

  2. j’ai apprécié le document à sa juste valeur, mais ma préoccupation se situe à 2 niveaux:
    – comment transformer de la monnaie physique en monnaie électronique et vis versa ?

    – que faut-il disposer comme équipement préalable pour investir et travailler avec la monnaie electronique ?

  3. Comment transforme-t-on de la monnaie électronique en monnaie physique?

    Comment crée-t-on un compte électronique avec toutes les garanties de sécurité?

  4. Monnaie e est monnaie du futur est-il facile de tranrformer la monnaie physik en monnaie e.Comment proceder?

  5. comment cree un conte electronique ,et l’approvisione , l’utilise pour faire des achat, convertire cette monnaine en argent phisyque.

  6. Comment transforme-t-on de la monnaie électronique en monnaie physique?
    Comment crée-t-on un compte électronique avec toutes les garanties de sécurité?

  7. J’aimerais plus d’information sur les monnaies electroniques car je veux ouvrir un compte ,electronique mais il me faut:
    _ connaitre son mode de fonctionnment
    _ les structures acreditées dans mon pays la COTE D’IVOIRE
    _ la mannière dont s’éffectuentent les transactions
    _ comment s’inscrire
    _ quellles sont les mesures securitaires et les garanties

  8. j’ai apprécié le document à sa juste valeur, mais ma préoccupation se situe à 2 niveaux:
    – comment transformer de la monnaie physique en monnaie électronique et vis versa ?
    – que faut-il disposer comme équipement préalable pour investir et travailler avec la

  9. J’aimerais plus d’information sur les monnaies electroniques :
    _ les structures acreditées dans mon pays la COTE D’IVOIRE
    _ la mannière dont s’éffectue les transactions
    _ quellles sont les mesures securitaires et les garanties
    – comment transformer de la monnaie physique en monnaie électronique et vis versa ?

  10. J’aimerais plus d’information sur les monnaies electroniques car je veux ouvrir un compte ,electronique mais il me faut:
    _ connaitre son mode de fonctionnment
    _ les structures acreditées dans mon pays la COTE D’IVOIRE
    _ la mannière dont s’éffectuentent les transactions
    _ comment s’inscrire
    _ quellles sont les mesures securitaires et les garanties

  11. je prepare un memoire sur la monanaie electronique en cote d’ivoire. je cherche un contact pouvant m’aider à faire ce travail.

Répondre à dubois Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *