Respirer les fleurs de l’internet

La fleur qui respire l\'internetEn soufflant sur la fleur cybernétique d’InfoBreath (« le souffle de l’information », créée par Christopher Robbins), on déclenche la projection d’une rafale de textes, rendant visible le trafic internet sans fil qui passe dans les airs. « La plante absorbe le CO2 que nous émettons ainsi que l’information qui circule. Elle filtre les deux. Elle rejette ensuite de l’oxygène d’une part, de l’information filtrée de l’autre », explique son créateur.

La fleur est activée par un capteur de souffle et raccordée à un PC qui « écoute » en continu le trafic du réseau sans fil local, gâce au logiciel Carnivore. Lorsque l’on souffle sur la fleur, un dispositif électronique analyse l’information ambiante et en extrait des éléments textuels, que le PC projette autour de la fleur.

Via We make money not art.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *