Qu’est-ce qui motive les entreprises (bretonnes) à disposer d’un site web ?

Selon une enquête menée en 2004 par l’INSEE et le laboratoire M@rsouin, la quasi-totalité des établissements bretons de plus de 10 salariés sont informatisés et plus de 80 % ont accès à Internet, ce qui place la Bretagne dans la moyenne des régions françaises. 55 % des établissements bretons disposaient, à cette date, d’un site web. Ceux-ci sont très hétérogènes dans leurs fonctionnalités et leurs contenus. L’étude (.pdf) de Thierry Pénard et Ludivine Martin a eu pour objectif de mieux comprendre les raisons de cette hétérogénéité, en étudiant pourquoi et comment les entreprises bretonnes investissent dans leur site web.

Ses résultats montrent un étonnant paradoxe : ce sont les entreprises qui évoluent sur un marché peu concurrentiel qui ont la plus forte probabilité d’investir dans un site web élaboré et de développer des fonctions d’e-commerce, alors que les entreprises très exposées à la concurrence internationale investissent moins dans ce domaine. « Les entreprises exposées à une concurrence forte ont peut-être moins de ressources disponibles à consacrer à des investissements dans un site Web e-commerce », avancent les auteurs.

L’étude constate aussi que les entreprises qui travaillent principalement avec des consommateurs finaux tendent à investir plus fortement dans leur site que celles qui traitent avec des entreprises.

À lire aussi sur internetactu.net

0 commentaires

  1. Bonjour,

    Encore une étude intéressante de MARSOUIN !

    Pour apporter un éclairage supplémentaire à ce travail, il est à noter des initiatives originales de la part d’entrepreneurs bretons. Par exemple, la mutualisation des énergies sur le site http://www.bretagneb2b.com : des entrepreneurs en réseau se regroupent pour blogger ensemble.

  2. Les BRETONS ont toujours été à l’avant garde du progrès . Messieurs PINAULT ,BOLLORE, les Conserveries HENAFF , les concepteurs UBISOFT ou frères GUILLEMOT, les produits Yves ROCHER, la VPC Françoise SAGET, PETIT BATEAU, J’en ai oublié les3/4 . Ne pensez-vous pas qu’une région telle que la BRETAGNE qui a une ouverture sur la MANCHE et l’ATLANTIQUE qui dispose d’atouts incomparables et qui de surcroît est peuplée de gens volontaires et ambitieux . Les médias ne mettent pas suffisamment l’accent sur la BRETAGNE qui recèle des gens curieux de tout . Et à mon avis il faut surtout ne pas focaliser tous les regards sur PARIS: c’est précisément l’erreur à éviter .

  3. Parfaitement d’accord avec M. MIKUSINSKI : parmi ces Bretons à la pointe, n’oublions pas non plus LECLERC Père et Fils, GOURVENNEC, LE ROCH (Intermarché), Patrick LE LAY ou Louis LE DUFF. La Bretagne, terre d’entrepreneurs et aux résultats économiques qui la place en tête des régions françaises, n’est pas suffisamment mise en valeur ni par les médias hexagonaux ni par les politiques.

    Un bémol : où sont les femmes ? (cf. http://bretagneaufeminin.over-blog.com/)

Répondre à MIKUSINSKI Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *