Lego Factory : l’imagination au pouvoir

Vous connaissez peut-être la Lego Factory. Cette fabrique en ligne du constructeur des célèbres petites briques se compose d’un logiciel qui vous permet de créer votre propre modèle au gré de votre imagination. Il permet de composer vos prototypes, comme bon vous semble, à partir de 520 des 75 000 briques disponibles en 75 couleurs différentes, de quoi réaliser tout de même quelques beaux modèles.

Exemples de modèles inventés par les fans de Lego

Une fois votre modèle dessiné, vous pouvez acheter les pièces que vous avez utilisées et vous les faire expédier. Si l’on en croit Michael McNally, responsable de la marque danoise, interrogé par Chris Anderson, à ce jour, seulement 3 000 personnes ont passé commande de leur modèles, sur 75 000 téléchargements du logiciel. Un résultat encore modeste, qui devrait progresser maintenant que la marque danoise a optimisé l’expédition des kits personnalisés et baissé leur coût de 60 %. Il est sûr que quand on passe plusieurs heures à créer son modèle personnalisé, on souhaite plus facilement le commander ensuite ou inviter ses proches à le commander.

À lire aussi sur internetactu.net

0 commentaires

  1. A qui appartiennent ces oeuvres ?

    En effet, disons que je passe plusieurs heures à concevoir un modèle, qu’est-ce qui empèche la société Lego de le vendre sans rien me donner ?

  2. Les créations t’appartiennent. Rien n’empêche techniquement personne de photocopier un livre, même pb, ce n’est pas un phénomène nouveau. Si tu veux faire respecter tes droits, grave l’oeuvre sur un CD et envoie-le toi par la poste sans l’ouvrir (pour le dater) avant d’envoyer une commande chez Lego ; si Lego commercilise ta création, tu pourras lui opposer ça.

    En passant, avec la taxe sur les CDs, tu auras également financé le spectacle vivant et puis des artistes qui n’ont rien à voir, c’est pas génial ?? (et puis quand tu fais des sauvegardes de tes photos numériques, gravé sur DVD tes films de vacances…)

  3. Hélas, je crois que dans ce cas mes oeuvres ne m’appartiennent pas.
    Voici un extrait des conditions d’utilisation :

    Please be aware that your model any ideas, concepts, know-how, suggestions or techniques contained in your model, feedback, or any communication which you send to the LEGO Group as part of your model submission (“Your Material”) becomes public knowledge and, therefore, the LEGO Group reserves the right to use Your Material, for any purpose whatsoever, including but not limited to developing, manufacturing, marketing and selling products using your Material. Also other LEGO members will be able to use your Material in case that you have chosen to submit it to the LEGO Factory Gallery.

    C’est l’esprit communautaire vu par Lego : l’auteur perd même son droit de paternité (j’ai pas vu d’obligation de citer le nom de l’auteur original par exemple).

  4. est-ce vrai qu’il faut payer pour obtenir des pièce virtuelle supplémentaire si elles ne figurent pas dans les 520 pièce de base?
    autrement dit est ce que les librairies graphiques du logicielle sont payante?

Répondre à tek. Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *