Une chambre intelligente et… sensible !


SGI Japon (site en japonais) vient de proposer un nouveau système de « chambre intelligente », nommé RoomRender, basé essentiellement sur la reconnaissance de la parole. Cet environnement , qui contrôle à peu près tous les appareils électroniques de la maison (y compris la programmation d’un magnétoscope) réagit en effet à la voix de l’utilisateur.
kotohana
Mais l’originalité de Roomrender vient sans doute de sa capacité à reconnaître les émotions des personnes qui s’y trouvent, grâce à l’analyse du ton de la voix. La pièce inclut ainsi un mur pouvant prendre diverses couleurs en fonction de l’humeur des habitants. Roomrender possède également un diffuseur d’odeurs s’adaptant au « climat mental » en cours.

Ce système de reconnaissance des émotions n’est pas complètement nouveau ou unique. SGI et Nec avait déjà utilisé la même technologie pour créer Kotohana, des fleurs artificielles dont la teinte variait en fonction des inflexions de la voix. Il existe aussi un système concurrent, Shoji, une lampe capable de représenter, par des variations de lumière, l’ambiance régnant dans une chambre (prenant en compte, non plus la voix, mais les mouvements, la chaleur, l’humidité). C’est enfin, l’objectif de nombreuses recherches chez Philips, autour de la lumière ambiante.

Il faudra débourser 5 à 6 millions de yens (entre 30 et 40 000 euros) pour disposer d’une « RoomRender ». On s’en doute, le marché des particuliers n’est pas le premier visé… SGI souhaite plutôt équiper les salles de réunion des entreprises, les hôtels ou les hôpitaux.

Via Pink Tentacle.

À lire aussi sur internetactu.net

0 commentaires

  1. Pour l’instant cela semble juste un projet. La chambre vient d’être présentée. Je ne pense pas que des hopitaux soient déjà équipés….

Répondre à rom1504 Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *