« Vingt mille yeux sur la ville »

Wired hésite : s’agit-il d’un panoptique high tech, ou bien d’un « Sim city pour les premiers secours » ? Le système VSOC, sur lequel Boeing travaille depuis 1998, vise à centraliser, et faciliter, la gestion des multiples outils de contrôle et de surveillance présents dans un espace donné : capteurs biométriques, détecteurs de mouvements, caméras de vidéosurveillance, lecteurs de cartes et badges, etc.

L’interface intuitive de commande VSOC

Cette couche logicielle, rajoutée à des systèmes électroniques disparates afin de les réunir dans un environnement commun, se double d’une interface intuitive afin de faciliter l’immersion à distance des opérateurs chargés de la surveillance, et leurs communications avec les agents de sécurité ou pompiers présents in situ (envoi de photos sur PDA, fonction chat, etc.). Le système serait également capable de modéliser une ville entière en moins de 6 semaines en couplant images satellites et photographies aériennes aux capteurs et systèmes électroniques préexistants, le tout afin d’en proposer une carte en 3D, mise à jour en temps réel.

Tag :

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *