Un capteur pour sportifs

earpoursportifs.jpgPlanqué sagement derrière l’oreille, le capteur mis au point au Collège impérial de Londres par l’équipe du laboratoire de Traitement de l’information visuel du professeur Guang Zhong Yang (auteur d’un récent ouvrage sur Les réseaux de capteurs corporels) va permettre aux athlètes de perfectionner leurs techniques. Ce capteur, baptisé e-AR (ear signifie oreille et également « Reconnaissance de l’activité électronique »), permet en effet d’enregistrer une multitude de données physiologiques telles que la posture, l’accélération, la réaction du corps à des chocs, etc.

Il existe déjà des systèmes électroniques capables de ce genre de détection (comme ceux développés par le programme de recherche britannique Sesame autour du sport justement), mais ils ne sont pas toujours adaptés à la pratique sportive. Encombrants, lourds, ils peuvent nuire à la performance ; de plus, les informations qu’ils recueillent ne peuvent pas être consultés en temps réel. Autant de différences avec le nouveau capteur : sa position derrière l’oreille n’est pas gênante et ne trouble pas l’aérodynamique du corps. Il transmet ses données en temps réel à un ordinateur portable, ce qui permet à l’entraineur de modifier sa tactique et ses conseils en fonctions des informations qui s’affichent (vidéo .wmv).

Ce nouveau système est en cours de test chez des athlètes de haut niveau et devrait être commercialisé dans les 18 mois, équipant d’abord les coureurs, puis les rameurs, avant d’être employé par d’autres types de sportifs. Mais ce capteur n’est pas réservé aux athlètes et pourrait, à terme, aider tout un chacun à améliorer sa santé en détectant de possibles problèmes comme l’arthrite. Il pourrait même devenir une interface de jeu servant à transmettre à un avatar les mouvements de son corps. Une super-Wiimote, en quelque sorte…

Via la Technology Review, le New Scientist et Eureka Alert.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *