A lire ailleurs du 22/03/2010 au 29/03/2010

Le risque et la multitude – La vie des idées

Les rumeurs circulant sur l'Internet sont-elles la cause de l’échec de la campagne de vaccination contre le virus H1N1 ? Si l'on compare avec la campagne vaccinale contre la variole au 18e siècle, il n'en est rien, estime Jean-Baptiste Fressoz. Incriminer le net dans cet échec est profondément inapproprié, comme si le reste de la sphère publique était docile. Il est exact que le net a cristallisé d'innombrables narrations médicales, alors que la sensibilité des systèmes d'information épidémiologique a été considérablement accrue. Mais il faut faire fructifier la richesse cognitive de la multitude, plutôt de de l'incriminer… Il faut ouvrir l'information statistique et organiser le témoignage médical, à la manière de patientslikeme.com. Il faut équiper le public ! "Inventer les technologies intellectuelles et démocratiques qui permettront la fabrique d'opinions technologiques éclairées"

Le garage biotech à faire soi-même est arrivé – The Technium

Un jour, la biotechnologie sera devenue si accessible que deux gars dans un garage pour bidouiller la vie comme des gamins bidouillent le code. Ce jour est arrivé, annonce Kevin Kelly, qui pointe la visite de Rob Carlson, auteur de La Biologie est une technologie, dans l'un de ces garages : http://www.synthesis.cc/2010/03/garage-biology-in-silicon-valley.html

Se soucier de notre statut en ligne – The Frontal Cortex

Pour le journaliste Jonah Lehrer, la tendance des logiciels sociaux à quantifier nos existences, nos relations, notre portée sociale, est inquiétante. Comme si ces mesures évaluaient quelque chose de significatif. Notre nature humaine nous amène à préférer les hiérarchies explicites, mais nos relations en ligne sont désormais à leur tour ombragées par le pouvoir des relations. Et, en tant que primates, nous savons ce qu'il en est de ces relations hiérarchiques : "c'est pourquoi on parle différemment à notre patron qu'à notre assistant, ou pourquoi nous sommes plus soucieux d'un ami riche et puissant que d'un ami au chômage". En dressant des classements entre les gens, les sites sociaux favorisent l'anxiété sociale : nous voulons toujours plus d'amis, plus de connexion… Et cette anxiété est renforcée encore par le développement d'un sentiment de grande proximité avec de parfaits inconnus, qui favorise les processus de comparaison…

Le fossé numérique se réduit – ArsTechnica

Le fossé numérique qui laissait de côté les pauvres, les ruraux, les plus âgés se réduit peu à peu que ce soit aux Etats-Unis, comme le souligne l'enquête du Pew et du Social Science Research Council, comme en France, comme le souligne la dernière enquête de Marsouin : http://www.marsouin.org/spip.php?article350

Intendix, la première interface cognitive pour tous – Singularity Hub

Enfin, presque… Il faudra tout de même compter 9000 euros pour acquérir le casque de capteurs d'Intendix – http://www.intendix.com – capable de mesurer votre activité cérébrale et de communiquer avec les autres par la pensée.

stickybits – tag your world™

L'internet des objets via un simple code barre à imprimer…

Chaque britannique aura son accès personnel au service public – Telegraph

Chaque citoyen britannique aura accès à une page web personnalisée vers les services publics du gouvernements a annoncé Gordon Brown. L'objectif : faire des économies en développant l'accès en ligne.

Découverte majeure à propos de l’influence sur Twitter – ReadWriteWeb France

Le nombre de Followers n'a pas grand chose à voir avec l'influence, révèlent des chercheurs qui ont étudié 80 millions de compte sur Twitter : http://twitter.mpi-sws.org Les trois mesures de l’influence qu'ils ont mis en évidence – les followers, les retweet et les mentions – ne se recoupent pas.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *