A lire ailleurs du 22/11/2010 au 29/11/2010

Données libérées, chercheurs débridés, société impliquée – OwniSciences

La e-science grossit à mesure que les bases de données démultiplient les possibilités d'analyse, de stockage, de publication et de partage de ces données. Initié avec le séquençage du génome humain, les données ont d'autres vertus que leur seule existence : elle encouragent l'accessibilité (et s'oppose à l'appropriation), l'inter-compatibilité et donc la standardisation, et leur réutilisation en permettant de développer de nouvelles formes de partages légalisées. Les données libérées permettent surtout de débrider la créativité des chercheurs en leur permettant de puiser dans de nombreux répertoires de données. Enfin, et ce n'est pas le moindre effet, l'ouverture des données dans la science permet d'impliquer la société. L'accès libre aux données de la recherche est la seconde étape (après l'accès libre aux articles scientifiques) et avant l'accès libre aux technologies, de l'ouverture de la science.

L’ère des “curators” aurait-elle sonné ? – TechCrunch

Les curators – ceux qui trouvent, organisent et partagent du contenu en ligne sur un sujet spécifique – ont du mal à être dépassé par les algorithmes. Le web humain est-il la valeur de demain ? Peut-être, vu la naissance de nombreux outils qui permettent d'agréger et mettre en forme du contenu différemment, mais pas automatiquement.

Voiture ou ordinateur ? Comment le transport devient de plus en plus connecté – BBC

La quantité de données qui peut-être collectée sur nos pratiques de conduites est sans précédent, s'enthousiasme Kabir Chibber pour la BBC et pourrait conduire à transformer et améliorer nos comportements. La conduite des conducteurs pourrait devenir un jeu pour récompenser ceux qui conduisent le plus sagement ou le plus durablement… Bref, avoir une rétroaction sur les conducteurs eux-mêmes, comme y travaille Fiat avec Eco:Drive : http://www.fiat.com/ecoDrive/

Quelques observations à propos de la régulation des jeux vidéo – Psy et Geek

Yann Leroux décortique la note d'analyse du Centre d'Analyse Stratégique sur les jeux vidéos, pour en dénoncer les inexactitudes, faisant glisser l'analyse des pratiques à des comportements. La relation entre images violentes et comportement violent n'a pas été faite, rappelle le chercheur : non, la pratique intensive ne conduit pas à l'addiction, comme la montré la méta-synthèse de S. Byun – http://www.docstoc.com/docs/12507205/Internet-Addiction-Metasynthesis-of-1996%962006Quantitative-Research . Le jeu pathologique est l'expression d'une souffrance individuelle ou familiale, et c'est elle qu'il faut traiter. Reste que les jeux vidéos embarquent des idéologies, et c'est elles qu'il faut apprendre à décoder, rappelle le psychologue. La note du CAS donne des raisons de réguler plus que de regarder la situation. "Pourquoi tant de fureur à introduire des régulations ?"

mDemocracy : un chantier démocratique et technique – SuperMobile

La mDemocracy pourrait bien contribuer à une conception renouvelée de la démocratie où la transparence serait conçue comme un outil au service de la participation citoyenne, d'autant plus à l'heure où pouvoir publics et associations citoyennes, aux Etats-Unis, ont décidé que le mobile devait être le nouvel horizon démocratique pour la participation des citoyens.

Monnaie mobile : des services innovants portés par les usagers – Mobactu

Laurence Allard revient sur l'explosion des services mobiles (bancaires ou de santé) pour regarder comment ils s'imbriquent dans le capitalisme d'aujourd'hui. Et de dénoncer cette hybridation de la philanthropie avec le capitalisme autour du secteur des télécoms, l'un des plus en croissance qui soit, associant affaires et humanitaire et renforçant le rôle des donneurs d'ordres des pays développés. Pourtant, rappelle la chercheuse, dans le domaine commerciale ou bancaire, 85 % des innovations ne proviennent pas des banques. La mondialisation a des formes multiples !

Les multiples facettes de l'intranet de demain – Journal du Net Solutions

A quoi ressemblera l'intranet de demain ? Mobile et communautaire, assurent les experts !

Électronique : bienvenue dans l'ère du vite acheté, vite remplacé – – Basta !

Quand les industriels auront eux aussi des préoccupations de réduction des déchets, ce sera plus simple.

Indicateurs de richesse et bien-être : retour sur le colloque – Les nouvelles

Les nouvelles revient sur le colloque sur les indicateurs de richesse et de bien être organisé début octobre 2010. Du PIB au Produit intérieur de Bonheur…

François Bon : "Un navigateur est une interface de lecture aussi puissante que le livre" – L'EXPRESS

On vivra longtemps dans la transition : avec des versions numériques de nos Balzac, nos Gracq, nos Jules Verne, donc des livres numérisés. Mais ce qui nous fait basculer, ce n'est pas le livre numérique, c'est l'usage que nous avons du Web : pour nous informer, pour la correspondance privée, ou pour la pensée dense, l'écart où l'on s'aventure vers soi-même. Dans ces usages qui passent par le numérique, nous nous cherchons nous-mêmes comme nous l'avons toujours fait, et la littérature est la part spécifique du langage dans cette quête. En ce moment, ces frontières neuves entre sites et livres sont le point de rupture : un navigateur est une interface de lecture aussi puissante que le livre. Et même l'édition traditionnelle, lorsqu'elle adopte le langage xml, construit désormais les livres imprimés comme des sites web.

Social media ? – Meilcour.fr

C'est quoi un social media ? En mettant en exergue le fait que nous n'apportions pas tous la même réponse à la question, Nicolas Vanbremeersch, montre la limite que nous avons a partager une vision commune des outils d'aujourd'hui.

MyMajorCompany et les limites de la production communautaire – Techcrunch

La production communautaire a plutôt tendance à formater les artistes qu'à dénicher des pépites, car le modèle ne repose pas sur la prise de risque, mais sur la rentabilisation rapide. Surtout : ces sites ont plus tendance à réduire la prise de risque du label de production que d'aider les artistes ou les fans. La problématique de demain n'est plus sur la production ou la diffusion, mais dans les outils qui permettront aux artistes de rester en contact avec leur public, estime Romain Péchard.

Longue vie au Web, par Tim Berners-Lee – Framablog

L'équipe de Framablog a eu la bonne idée de traduire le dernier texte de Tim Berners Lee paru sur Scietific American qui est un appel vibrant pour le maintien des standards ouverts et de la neutralité.

Facebook comme thermomètre des tendances sociales ? – ReadWriteWeb France

Quelques exemples de projets utilisant Facebook pour développer de nouveaux outils de mesure social, comme le projet de Bonheur National Brut ou les évolutions du statut marital sur Facebook comparé à Google. La Sofres parle désormais de Sémiométrie pour qualifier l'analyse des logiques subjectives…

Appareils et cerveaux électroniques – Le dernier blog

Les cerveaux électroniques n’apporteront rien à l’homme sur le plan de la pensée, mais dans le domaine de l’organisation, leur puissance paraît fabuleuse. Ne nous y trompons pas : sous mille variantes ils administreront demain la terre entière.

Un outil de visualisation de données publiques – O'Reilly Radar

Weave est un outil de visualisation de données publiques facile d'usage en cours de perfectionnement, développé par l'université du Massachustts.

Culture DIY – Instructables

Plusieurs sites DIY (DO It Yourself) ont accomplis un sondage auprès de plus de 2500 personnes adeptes du DIY pour mieux comprendre les motivations des participants à faire par eux-mêmes et à participer de cette culture. Etude : http://staceyk.org/hci/KuznetsovDIY.pdf

Une crise planétaire de l’éducation – Courrier international

"Si le savoir n’est pas une garantie de bonne conduite, l’ignorance est presque à coup sûr une garantie de mauvaise conduite." Notre citoyenneté mondiale a besoin de formations humanistes : des formations qui pourtant disparaissent de la plupart des programmes éducatifs de la planète. Faudra-t-il bientôt préserver la diversité de l'éducation comme on préserve la biodiversité ? Espérons que le résultat sera meilleur !

Une journée à la NewTeeVee Conference, ou pourquoi faire compliqué quand les envies sont simples ? | ReadWriteWeb France

"Je ne sais pas quel sera le futur de la télévision connectée, cela me semble toujours audacieux de le prévoir avec notre vision du présent. Mais je sais déjà ce dont j’ai envie maintenant ; regarder ce que je veux, quand je veux et où je veux. Que Hulu, Google ou Apple le veuillent ou non, l’avenir de la télévision c’est moi et mes choix." Retour sur la conférence NewTeeVee, sur la télévision de demain.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *