A lire ailleurs du 29/11/2010 au 06/12/2010

Pourquoi Facebook Connect m'effraie – Danny Sullivan

Sur son blog, Danny Sullivan montre par l'exemple en quoi Facebook Connect est effrayant : en voulant accéder à une application, nous n'avons pas de choix sur ce que le propriétaire de l'application décide d'avoir accès. 

Ville ludifiée, ville lubrifiée ? – Owni

A l'heure où l'on cherche à empêcher les glisses urbaines et autres pratiques ludiques dans l'espace public, la pop culture populaire l'a réintroduit dans la ville par le jeu et le détournement. Car le jeu possède une valeur de cohésion et de fonctionnement de la cité, qu'on lui reconnait encore bien peu. Pourtant, jouer, prendre son pied, pourrait bien être un vrai "lubrifiant" du vivre ensemble.

Hacking de Kinect : le bilan – Graphism.fr

Geoffrey Dorne a recensé la plupart des hacks de la nouvelle interface Kinect de Microsoft…

Pays émergents : le crowdsourcing est un moteur économique comme un autre – L'Atelier

Les employeurs proposant à des travailleurs des pays émergents un emploi via Internet ne sont pas les esclavagistes souvent décrits, affirme un chercheur d'Harvard. Pourquoi ? Parce que la question de l'accès à l'emploi se pose plus vivement que celle de la précarité du travail.

Nager dans l'explosion des données publiques – NYTimes.com

En mai 2009, data.gov commençait par 47 jeux de données. Un an et demi plus tard, on en compte 270 000 ! Pour que les gens en bénéficient, estime Vivek Kundra, une nouvelle industrie de l'explication de donnée doit naître. C'est ce à quoi travaille James Hendler du Rensselaer Polytechnic Institute, qui développe des outils pour aider les gens à comprendre et manipuler ces données, comme par exemple, cette interface pour comprendre les évolutions et les différences des prix du tabac dans les Etats américains : http://logd.tw.rpi.edu/demo/trends_in_smoking_prevalence_tobacco_policy_coverage_and_tobacco_prices

Y'a-t-il une deconnexion entre les Big Data et le web de données ? – The Cloud of Data

Les Big Data focalisent toute l'attention et les outils permettant leur traitement se démultiplient… Mais la fouille de larges données ne sera pas si simple, promet Paul Miller. Et les interroger ne sera pas aussi simple que d'écrire une requête pour Excel.

Le nouveau milliard d'internet – Global Post

Les nouveaux utilisateur du web – plus jeunes, plus pauvres, moins éduqués – viennent du Brésil, de Chine et des pays en voie de développement et s'apprêtent à changer la culture d'internet tel qu'on le connaissait. Des nouveaux utilisateurs qui devraient permettre à des services locaux de se développer, mais aussi à la censure de se renforcer, estime Morozov. Un internet constitué de plus en plus d'espaces interdépendants, mais linguistiquement et culturellement spécifiques, évoque Ethan Zucherman. Le web va-t-il devenir le vecteur de l'incompréhension mutuelle, plutôt que celui de la compréhension ? En même temps, ces nouveaux utilisateurs représentent la classe moyenne mondiale, celle avec laquelle nous devons négocier l'avenir de notre planète. Rien de moins !

La science contredit la lutte contre le terrorisme- LeTemps.ch

Dans la lutte contre le terrorisme, la sélection au faciès s'avère moins efficace qu'une sélection au hasard, expliquent un statisticien américain. On finit par toujours examiner les mêmes personnes car elles appartiennent à un group ciblé : la sélection basée sur des critères ethniques est un leurre !

Est-ce que les mobiles pensent ? – Textually

L'application "Situations" de Nokia permet aux utilisateurs de définir des préférences qui transforment l'accès à son mobile. Le mobile prend en compte ces préférences (horaire, localisation, réseaux disponibles…) pour adapter ses préférences et ses capacités d'accès. A coupler avec Jigsaw, l'application qui surveille tous vos mouvements : http://www.newscientist.com/article/mg20827885.300-smartphone-app-monitors-your-every-move.html

Le smartphone s'apprête à doubler le PC – Standblog

Tristan Nitot revient sur la présentation annuelle de Morgan Stanley sur l'évolution du web 2.0 – http://assets.en.oreilly.com/1/event/39/Internet%20Trends%20Presentation.pdf – en montrant notamment que les smartphones sont en train de prendre le pas sur les PC.

Que signifie la publication de données publiques pour les autorités locales – The Dan Slee Blog

Dan Slee dresse un intéressant et synthétique compte rendu de la conférence internationale sur les données ouvertes qui se tenait à Londres en novembre – à compéter par les projets de Code for America 2011 : http://codeforamerica.org/2010/11/19/2011-projects-overview-video-and-deck/ . Comme le dit François Bancilhon – http://www.reseaufing.org/pg/blog/fbancilhon/read/45007/open-data-in-the-uk – pour les Anglais, la valorisation des données n'est pas monétaire !

Qui a peur de l’entrée des réseaux sociaux en classe ? – Ma onzième année

Les réseaux sociaux n'ont pas leur place à l'école, entend-t-on souvent, pas seulement des adultes, enseignants ou non, mais surtout des élèves, qui veulent surtout garder cette pratique de l'ordre du privée… Alarmés par les articles alarmistes des grands médias publics, les élèves craignent d'utiliser les réseaux sociaux de manière utile, alors qu'il est essentiel pour eux de se construire une identité numérique positive, estime l'auteur, un prof qui utilise Twitter en classe.

Les liaisons numériques dangereuses | La rupture Internet

Quels sont les trois dangers d'internet ? De ne pas y aller, de s'y opposer et de ne pas se transformer, explique Soudoplatoff.

Enquête sur la nébuleuse des holdings de Spotify – Digital Jukebox

Philippe Astor décortique le montage financier de Spotify, ingénierie fiscale typique à la plupart des sociétés internationales d'aujourd'hui. La complexité des montages financiers de start-up finalement, pose une question sur le service qu'elles apportent aux utilisateurs.

Le créateur du Nabaztag dit tout sur son nouveau projet – LExpansion.com

Rafi Haladjan dévoile sa nouvelle start-up, Sense – http://www.sen.se – une plateforme pour relier entre elles toutes les données produites par l'internet des objets et les augmenter de nouvelles fonctionnalités par leur croisement.

Littératie numérique au Canada – Savoir en actes

Philippe Cazeneuve revient sur le mémoire du Réseau Education Médias, publié en juillet 2010 sur la littératie numérique, qui montre qu'accéder n'est pas utiliser, ni comprendre ou créer. Et qu'on peut-être né avec le numérique, sans en maîtriser les usages.

L'espace public devient mobile – NYTimes.com

"Nous n'avons pas besoin de plus de leaders, mais que plus de gens s'engagent", estime Carol Coletta, présidentent de CEO for Cities – http://www.ceosforcities.org – qui développe des systèmes participatifs pour améliorer la vie citoyenne (comme http://www.giveaminute.info , un mur de post-it appelant les gens à faire des propositions constructives pour leur villes, plutôt que de se plainte). Reste à leur donner une écoute ou une possibilité d'application…

Un Noël sur Facebook – La Social Newsroom

Encore une démonstration de la puissance de Facebook. Comment ce que l'on apprécie indique à nos systèmes sociaux techniques nos désirs.

Une journée à la NewTeeVee Conference, ou pourquoi faire compliqué quand les envies sont simples ? | ReadWriteWeb France

"Je ne sais pas quel sera le futur de la télévision connectée, cela me semble toujours audacieux de le prévoir avec notre vision du présent. Mais je sais déjà ce dont j’ai envie maintenant ; regarder ce que je veux, quand je veux et où je veux. Que Hulu, Google ou Apple le veuillent ou non, l’avenir de la télévision c’est moi et mes choix." Retour sur la conférence NewTeeVee, sur la télévision de demain.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *