Puce dans le cerveau : la télépathie en ligne de mire

Le professeur Kevin Warwick, qui donnait récemment une conférence à Goa (Inde), estime qu’il sera possible d’envisager la greffe d’une puce électronique dans le cerveau, à partir de 2015. La puce, connectée aux neurones, devrait permettre de communiquer à distance, y compris via l’internet, par la simple transmission de pensée.
Controversé et provocateur, Warwick dirige le laboratoire de cybernétique de l’université de Reading en Grande Bretagne. Il s’est notamment illustré par le passé pour avoir été le premier scientifique à se greffer des puces dans le corps, par deux fois, en 1998 et 2002. Se considérant comme le premier « cyborg » de l’Histoire, Warwick affirme régulièrement que la télépathie constitue la prochaine frontière en matière de communication.
L’info : http://cities.expressindia.com/fullstory.php?newsid=73885
Site officiel de Kevin Warwick : http://kevinwarwick.com

À lire aussi sur internetactu.net

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *