Adele veut simplifier la vie des administrés

Le 9 février 2004, le gouvernement dévoilait le projet Adele, « Administration Electronique 2004/2007 » qui vise à « donner un cadre pluriannuel, cohérent et coordonné au développement de l’administration électronique en France ».
Adele s’appuie sur un Plan stratégique pour l’administration électronique (Psae) et un plan d’action (P2ae) associé, tous deux élaborés par l’Agence de l’administration électronique (Adae, http://www.adae.pm.gouv.fr).
Adele prévoit d’abord de nouveaux services aux usagers, qui seront notamment disponibles via le futur site « Mon service-public.fr », mais aussi, pour beaucoup, via les sites des collectivités locales. Une démarche telle que le changement d’adresse pourra désormais se faire en une seule fois pour toutes les administrations. Les 140 mesures d’Adele concernent également les entreprises, les collectivités locales, les échanges entre les administrations et la conduite du changement. L’objectif global est de dématérialiser les deux tiers des échanges entre usagers et administrations d’ici à la fin 2007.
Autres mesures phares, la Carte nationale d’identité électronique (Cnie) et la Carte Vitale « nouvelle version », qui permettront toutes deux de signer électroniquement des actes, et la généralisation du service téléphonique de renseignement de « premier niveau », le 3939.
Présentation d’Adele : http://www.internet.gouv.fr/rubrique.php3?id_rubrique=360

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *