Les entreprises et l’internet : de l’accès aux usages

La 7e étude annuelle de comparaison internationale sur « Les entreprises et l’ère de l’information », réalisée pour le Département du commerce et de l’industrie (DTI) britannique par Booz Allen Hamilton, dresse un portrait riche de la manière dont les entreprises des grands pays industrialisés s’approprient les technologies de l’information. Le taux de connexion des entreprises a cessé d’être un indicateur pertinent, puisque 9 entreprises sur 10 sont connectées. En revanche, c’est la qualité de la connexion, la nature des usages (intranet, extranet, EDI, téléphonie avancée, visioconférence…) et la diffusion de l’accès en interne aux entreprises, qui font la différence. L’écart entre petites et grandes entreprises est par exemple maximal en ce qui concerne la détention d’un site web (45 % des très petites entreprises contre 93 % des grandes) et l’intranet (15 % contre 75 %).
Autre tendance de l’année 2003 : les entreprises attendent des technologies qu’elles permettent d’abaisser leurs coûts, mais beaucoup plus rarement un accroissement de leur chiffre d’affaires.
Parmi les pays qui se distinguent, le Canada et la Suède dépassent souvent les Etats-Unis. La France, l’Allemagne et la Corée du Sud ferment la marche sur presque tous les critères : part des achats et/ou des ventes réalisés en ligne, diffusion de Wi-Fi, intégration dans la stratégie globale… Et pourtant, les entreprises françaises sont parmi celles dont l’informatique est la plus complète et la plus fortement intégrée.
L’info (et synthèse en français) : Cefrio, http://www.infometre.cefrio.qc.ca/fiches/fiche688.asp
L’étude en ligne : http://www2.bah.com/dti2003/index.htm
Le rapport en téléchargement (.pdf) : http://www2.bah.com/dti2003/PDFs/dti-2003_exec_summ.pdf

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *