Rendre l’information liquide

Une animation tirée du site LiquidInformationTransformer la structure de l’information sur le web, tel est l’un des paris que s’apprête à relever Frode Hegland, chercheur à l’Interaction Center de l’University College de Londres, avec son projet Liquid Information. Ce projet, c’est « Wikipedia qui rencontre l’hypertexte » comme le dit Jason Walsh de Wired, car dans le nouveau web qu’imagine Hegland, tous les documents sont éditables et tous les mots sont potentiellement des hyperliens.

Soutenu par Doug Engelbart, l’inventeur de la souris avec lequel il travail, Hegland a une idée simple : transformer chaque mot du web en hypermot et permettre à chaque internaute d’intervenir sur tous les contenus (via un menu contextuel et personnel qui s’ouvre sur chaque mot qu’on parcours). Aujourd’hui, ce menu permet de surligner en couleur les occurences d’un mot, d’en trouver une définition sur le web, de lancer une recherche sur Google, de trouver tous les paragraphes de votre site contenant ce mot… Mais demain, l’idée est de permettre à chacun de personnaliser les données de cette fenêtre pop-up, transformant ainsi nos navigateurs en outils de lecture personnels.

Afin de mieux comprendre l’enjeu et le fonctionnement, l’auteur a réalisé plusieurs démos : à partir d’une page du site de CNN et sur son blog. On peut même tester le concept appliqué à son propre site.

À lire aussi sur internetactu.net

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *