Carte d’identité électronique et biométrie : le Forum lance le débat

A la demande du ministère de l’Intérieur, le Forum des droits sur l’internet lance un débat public national sur le projet de Carte nationale d’identité électronique (Cnie), sur laquelle une puce sécurisée devrait contenir des données biométriques (empreinte digitale et photo du détenteur).

Le débat, qui se déroulera jusqu’en mai 2005, à la fois en ligne et au travers de réunions publiques, portera notamment sur les garanties en termes de protection de la vie privée ; l’utilisation de la carte pour accéder à des services administratifs (téléprocédures, e-vote…), voire à des services marchands (services bancaires, achats en ligne, abonnements divers…) ; et les modalités pratiques de délivrance, parmi lesquelles le coût de la carte.

Les premières Cartes d’identité électroniques devraient être distribuées en 2006.

À lire aussi sur internetactu.net

0 commentaires

  1. Bonjour,

    L’expérience prouve que tout ce qui est numérique est piratable.

    Aujourd’hui, je sais que mon no de carte bleue est (difficilement) piratable, mais cela ne m’empèche pas de m’en servir sur l’Internet, car je sais qu’en cas grave, je peux toujours fermer mon compte et en ouvrir un autre. Je serai quitte à une perte financière et des désagréments administratifs.

    Mais demain, si c’est mon empreinte digitale ou ma signature rétinienne qui est piratée, comment en changer ?

    C’est le piège de la biométrie.

    La biométrie ne consiste pas à sécuriser des informations à partir de votre corps, elle consiste à sécuriser des informations à partir d’une représentation numérique de votre corps.

    A+
    TOM.

  2. Bonjour,

    L’expérience prouve que tout ce qui est numérique est piratable.

    Aujourd’hui, je sais que mon no de carte bleue est (difficilement) piratable, mais cela ne m’empèche pas de m’en servir sur l’Internet, car je sais qu’en cas grave, je peux toujours fermer mon compte et en ouvrir un autre. Je serai quitte à une perte financière et des désagréments administratifs.

    Mais demain, si c’est mon empreinte digitale ou ma signature rétinienne qui est piratée, comment en changer ?

    C’est le piège de la biométrie.

    La biométrie ne consiste pas à sécuriser des informations à partir de votre corps, elle consiste à sécuriser des informations à partir d’une représentation numérique de votre corps.

    A+
    TOM.

  3. « Les premières Cartes d’identité électroniques devraient être distribuées en 2006. »
    Elles sont déjà distribuées dans certaines communes et accessibles dans d’autres via une démarche volontaire du citoyen pour le prix de 12 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *