Poursuivi par un hamster

L\'image du jeu, quand la souris poursuit votre avatar. La cage de la souris.Explorer les interactions entre la réalité et la virtualité à travers le jeu, tel est l’un des but des chercheurs du Laboratoire de réalité mixte de Singapour. Dans l’un des jeux qu’ils ont imaginé – Mice Arena (l’arène des souris) -, un prédateur réel (votre hamster) donne la chasse à votre avatar numérique en poursuivant un appat dans sa cage. Les mouvements de l’avatar dans l’environnement virtuel dirigent l’appat. La cage de l’animal est équipée de capteurs sensitifs et vidéos afin de transmettre la position et l’image du hamster sur l’écran du joueur. « Nous voulons permettre à des animaux de compagnie de jouer à des jeux d’une manière très semblable à celle dont les humains jouent », explique le net artiste Vladimir Todorovic, partenaire du projet, à Wired.

Le poulet dans un environnement virtuelSur des principes proches ou similiaires, l’équipe a développé de nombreux autres projets comme « Volaille internet », qui permet d’adopter un poulet sans pour autant devoir vivre avec lui, et de le « toucher »ou le caresser à distance par l’intermédiaire d’une poupée ou d’une façon virtuelle.

La contrée magiqueSignalons aussi la « Contrée magique » (vidéo), une création originale sous forme d’histoire interactive dont le « spectateur » se trouve plongé dans un monde virtuel comme dans un livre d’image. Le programme permet de créer son avatar et d’enregistrer des séquences pour les faire interagir dans un monde virtuel.

À lire aussi sur internetactu.net

4 commentaires

  1. ça me rappele zebu.net, une initiative d’un internaute Français,-c’était dans les années 90- où l’on investissait dans un zébu. Au départ, l’idée était d’aider des paysans Africains, puis c’est devenu une sorte d’évèneemnt artistique sur le Net, une quasi-première en France.
    A part ça j’ai essayé de remplir le questionnaire lectorat, mais plantade plantade à la troisième page..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *